Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Lettre ouverte des buralistes suite au 1er tour des élections régionales

image_pdfimage_print
3428954

Pascal Montredon, Président de la Confédération Nationale des Buralistes

Lettre ouverte du Président de la Confédération Nationale des Buralistes, Pascal Montredon, à la suite du 1er tour des élections régionales.

« Lettre ouverte à tous ceux qui se demandent pourquoi rien ne va plus en France !

Alors que le débat politique et les débats médiatiques tournent et retournent sur les raisons du vote d’une France profonde et active mais qui se sent suffisamment abandonnée pour entrer en révolte, nous vous livrons notre modeste témoignage.

Pour raconter comment les buralistes, ce premier commerce de proximité dont vous connaissez le rôle de lien social, sont traités à l’occasion du passage en force de l’une des lubies de Marisol Touraine : le paquet neutre.

Préposés de l’administration, les buralistes sont appelés à accompagner la lutte contre le tabagisme, dont nous connaissons, comme tout le monde, le nombre de victimes.

Mais le paquet neutre est une menace pour notre métier, en défigurant les points de ventes avec des linéaires obscurcis par des paquets aux images repoussantes. Il va favoriser une explosion des ventes de tabac sur le marché parallèle, faire chuter les valeurs de nos fonds de commerces de près de 30%, et augmenter la difficulté de notre travail au quotidien.

Or, personne, jusqu’ici, n’a pu apporter de preuves tangibles de son efficacité, en matière de lutte contre le tabagisme.

Nous avons cherché à dialoguer avec la Ministre de la Santé. Nous avons présenté des contre-propositions.

Elle ne nous a pas écoutés et a balayé d’un revers de main nos inquiétudes. Elle a introduit le paquet neutre dans son projet de loi par un  simple amendement. Sans la moindre étude d’impact sur les conséquences économiques et sociales pour notre réseau.

Nous lui avons montré une solution de bon sens : le paquet de la Directive européenne, qui va s’appliquer en 2016. Celle-ci prévoit l’agrandissement des avertissements sanitaires et des photos chocs à 65 % de la face avant et arrière des paquets, pour tous les pays de l’Union européenne. C’est, enfin, la première fois qu’une règle sur le tabac va être la même, partout en Europe.

Pourtant, Marisol Touraine s’acharne à vouloir « sur-transposer » la Directive européenne, pour être pionnière en Europe. Pur effet de politique-spectacle.

Pour elle, tous les moyens sont bons, y compris contre les parlementaires de sa propre majorité. Faire examiner le paquet neutre la veille du long weekend de Pâques, dans une Assemblée nationale vide, le 3 avril en première lecture. User de toutes les manœuvres et moyens de pressions au moment du vote nocturne le 26 novembre en nouvelle lecture, quand le paquet neutre a été adopté, in extremis, à 2 voix près.

Et l’on s’étonne que les buralistes, qui ont investi leurs deniers personnels dans leurs affaires et travaillent quasiment 7 jours sur 7 plus de 12h par jour, soient en colère ?

1041 d’entre nous ont dû baisser définitivement le rideau l’année dernière. 1 200 cette année.

Et l’on s’étonne qu’une défiance vis-à-vis de nos institutions s’installe parmi notre profession de commerçants, installée bien souvent en zones rurales ?

Notre témoignage est celui d’une profession, mais combien d’autres ne sont pas écoutées, ou simplement entendues ? Combien d’autres exemples peuvent être cités, dans cette France des territoires qui n’en peut plus ? »

Pascal Montredon
Président de la Confédération des buralistes




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *