Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Réfléxion autour des parkings de la ville

image_pdfimage_print
(photographie Google maps)

Parking de la gare (photographie Google maps)

Hier soir lors du Conseil municipal, les élus ont dû prendre acte du rapport d’activité de l’année 2014 de la délégation de service public relatif à l’exploitation et la gestion du stationnement public de la ville d’Epinal, transmis par la société Q-Park.

En effet, la ville a confié en 2007 à la société Q-Park France le stationnement public de la ville pour une durée de 20 ans. Au total, ce sont plus de 150 000 usagers et près de 445 abonnés qui fréquentent les parkings en ouvrage de la ville.

« Le nouveau schéma de stationnement à Epinal s’est progressivement mis en place. Les résultats sont aujourd’hui satisfaisants bien que 2014 soit une année de baisse du résultat d’exploitation. Les parkings en ouvrage, à l’instar de celui du marché couvert, doivent redevenir plus que de simples lieux de stationnement pour le travail, mais aussi de stationnement pour l’attractivité commerciale » explique l’adjoint au maire Patrick Nardin.

En 2014, la tarification au quart d’heure n’était toujours pas en vigueur. Elle a été approuvée par le Conseil municipal du 25 juin 2015.

Le parking Saint-Nicolas a vu sa fréquentation légèrement baisser  (-1,8%) ainsi que ses recettes avec un peu plus de 53 013 usagers et 289 abonnés pour l’année (contre 242 en 2013).

Le parking de la gare voit quant à lui sa fréquentation horaire légèrement augmenter (+2,9%), mais ses recettes diminuer (-3,8%) du fait de l’évolution du ticket moyen. Il a attiré 9 714 usagers en 2014.

Le parking du Marché Couvert confirme de nouveau ses bons résultats. Il a vu sa fréquentation augmenter (+7,8%) avec plus de 43 000 usagers. Ses recettes sont aussi en progression (+5,5%). En revanche, la durée de stationnement baisse légèrement. L’évolution du ticket moyen est en baise de -2%.

Les parkings en enclos

La fréquentation des parcs en enclos Clémenceau et De Lattre de Tassigny évolue différemment (+2,6% à Clémenceau et -15% à Notre Dame).

Le stationnement sur voirie

Les recettes de stationnement sur voirie sont stables par rapport à 2013. Depuis le 1er juillet 2014, deux zones ont été supprimées et une autre a été créée : la zone « Ile Sud ». Le chiffre d’affaires des abonnements est en nette diminution (-13,4%), mais l’utilisation du PIAF repart à la hausse après avoir observé sa première baisse en 2013 depuis sa mis en place.

Le résultat d’exploitation est de -24 400 euros.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *