Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – « Hour of code » : une heure pour s’initier au code informatique dans les écoles

image_pdfimage_print
(Crédit photo agglo-epinal)

(Crédit photo agglo-epinal)

A l’initiative de la Communauté d’Agglomération d’Epinal et de Simplon.co, l’opération internationale « Hour of code » sera déployée sur le territoire de la Communauté d’Agglomération d’Epinal du 7 au 13 décembre 2015.

« Une heure de code » est une introduction à la programmation informatique d’une durée d’une heure.

Ce programme a pour objectif de démontrer que la programmation informatique est accessible à tous les âges et tous les publics, qu’ils soient déjà expérimentés ou novices, grâce à l’apprentissage de rudiments simples.

Afin d’encourager l’éducation au numérique et à la programmation informatique sur le territoire de l’agglomération, de nombreux évènements sont organisés du 7 au 13 décembre 2015.

Les premiers évènements recensés, à l’initiative de nos partenaires, sont les suivants :

– Ecole Maurice Ravel – Epinal : initiation de l’ensemble des élèves de l’école :

Classes de CE1 et CE2 : mercredi 9 de 9h à 11h au centre multimédia

Classes de CM1 et CM2 : jeudi 10 de 9h à 11h à la bmi, salle multimédia

(Contact : Olivier Maury – ce.0881595@ac-nancy-metz.fr)

 

– Ville d’Epinal : initiation des enfants dans le cadre des ATE :

Groupe de CM1 Ecole Gaston Rimey : lundi après-midi – centre multimédia

Groupe de CP Ecole Victor Hugo : mardi après-midi – centre multimédia

Groupe de CE1 Ecole du Centre : jeudi après-midi – centre multimédia

Groupe de CE2 Ecole de la Loge Blanche : vendredi après-midi – Ecole de la   Loge Blanche

(Contact : Catherine Pharisien – catherine.pharisien@epinal.fr)

 

– Ecole Emile Durkheim – Epinal :

Classe de Cm2, vendredi 11 de 14h15 à 15h15

Contact : Dominique Andrés – direction@ecole-durkheim.org

 

– Ecole primaire de Deyvillers :

Classe de Cm2 : vendredi 11 de 10H30 à 11H30 – médiathèque de Deyvillers

(Contact : Marianne Masson – Marianne.Masson@bmi.agglo-epinal.fr)

 

– Ecole de la 2ème chance : initiation de 17 jeunes :

2 sessions jeudi 10 décembre matin – Ecole de la 2ème chance, 40 rue du Struthof à Epinal

(Contact : Armelle Perny-Haffemeyer – Armelle.Perny-haffemeyer@e2clorraine.fr)

 

– Commune de Les Forges : initiation des enfants dans le cadre des NAP :

Classes de Ce1 – Atelier informatique

(Contact : Delphine François – jeunesse.lesforges.mairie@orange.fr)

 

– Bmi – Epinal :

1 atelier samedi 12 décembre à 15H

(Contact : Marianne Masson – Marianne.Masson@bmi.agglo-epinal.fr)

 

– Collège Saint-Exupéry : 

(Contact : Amandine Bourgois – amandinebourgeois@orange.fr)

 

Un atout économique et social

Une heure de code est un mouvement international qui touche plusieurs dizaines de millions d’élèves dans plus de 180 pays chaque année.

« Lire, écrire, compter…coder » : ce sont les aptitudes permettant, à l’ère du numérique, de comprendre et d’utiliser l’informatique.

Le numérique est aujourd’hui un enjeu majeur pour le développement économique du territoire de la Communauté d’Agglomération, en étant par ailleurs un véritable levier d’insertion sociale et professionnelle.

 

Les objectifs d’une telle opération sont donc de :

  • Positionner notre territoire sur le levier du numérique, dans le cadre de la labellisation Lor’N’Tech ;
  • Initier aux enjeux pédagogiques des prochaines années ;
  • Utiliser le levier numérique pour lutter contre les inégalités et l’exclusion sociale ;

Partenariat avec Simplon.co

Simplon.co est partenaire de la Communauté d’Agglomération d’Epinal dans le cadre de la prochaine implantation d’une Ecole du numérique à Epinal.

Simplon.co est un réseau de fabriques sociales du numérique qui propose des formations intensives pour apprendre à créer des sites web et des applications mobile, et en faire son métier.

La formation s’adresse prioritairement aux jeunes de moins de 25 ans, non diplômés ou peu diplômés, issus de quartiers populaires et des milieux ruraux, mais également aux demandeurs d’emploi en reconversion ainsi qu’aux femmes et aux séniors, populations insuffisamment représentées dans les métiers techniques.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *