Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Elections régionales – La réaction de Jean-Pierre Masseret

image_pdfimage_print

Photo-officielle-Jean-Pierre-Masseret

Jean-Pierre Masseret, tête de liste régionale de la gauche responsable, socialiste, écologiste, progressiste, communiste et républicaine en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, réagit aux premiers résultats du 1er tour des élections régionales.

« Ma responsabilité en tant que tête de liste régionale des socialistes, écologistes, communistes et progressistes est de défendre jusqu’au terme de l’élection le projet que nous portons.

Notre projet est le seul qui a pris en considération la dimension et les intérêts de notre nouvelle Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

Une méthode est proposée. La refondation du fonctionnement de la République sur les territoires en constitue le socle ; la proximité et le pouvoir de décision partagés en sont les moyens.

L’élection se fait en deux parties.

Ce sont les citoyens qui décident : les électeurs qui participent comme les abstentionnistes.

Ce jour, une partie des citoyens s’est exprimée. Mais il y aura un autre jour.

D’ici le 13 décembre, il nous revient à tous de responsabiliser celles et ceux qui ont encore choisi de ne pas voter.

Pas question de déserter le terrain électoral avant terme.

La droite de Nicolas Sarkozy a depuis des années et encore ces derniers jours, ouvert la voie au FN. Elle a assuré et assure la promotion des idées du FN.

En région, la méthode de la droite a été d’accumuler les promesses clientélistes sur chaque territoire où elle est passée, sans vision ni méthode pour notre nouvelle région.

Je ne laisserai pas la droite et l’extrême droite décider de la vie quotidienne de nos concitoyens ni de l’avenir de nos enfants et petits-enfants. notreregion-avecjpm.fr notreregionavecjpm masseret2015

Nous serons présents dans la nouvelle Assemblée pour défendre les acquis et les nouveaux besoins sociaux.

Nous serons fidèles à notre histoire.

Nous serons présents dans la nouvelle Assemblée pour faire front à la dérive libérale, à la dérive nationaliste et à toute forme de recul et de régression.

Nous serons présents dans la nouvelle Assemblée pour que notre nouvelle région soit bâtie dans le respect de chacun des territoires et des citoyens, comme nous l’avons nous-mêmes toujours proposé ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *