Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Les parents pédophiles échangeaient leurs propres enfants !

image_pdfimage_print

tribunal

Cette semaine trois parents étaient jugés pour des faits de viols et d’attouchements sexuels sur leurs 4 enfants. Les jurés ont condamné le père de famille vosgien à 18 ans de prison et le charentais à 15 ans. La mère a été condamnée à 5 ans de prison.

Le couple vosgien avait rencontré sur un site libertin, un père de famille charentais. Ils ont sympathisé et ont décidé de se rencontrer et d’échanger leurs enfants pour en abuser ! Parmi les victimes, on compte un bébé de 18 mois, un garçon handicapé âgé de seulement 11 ans, un enfant de 8 ans et une petite fille âgée de 4 ans. Cette dernière était violée par son père charentais qui n’hésitait pas à la mettre entre les mains du Vosgien. En échange, la mère de famille vosgienne a eu des relations sexuelles avec le Charentais. Plusieurs échanges d’enfants ont également eu lieu. Les pères expliquaient à leurs enfants qu’il s’agissait d’un jeu avec des sextoys et des godemichets.

Des actes pédopornographiques filmés

Ils prenaient aussi du plaisir à agresser sexuellement leurs enfants devant une webcam. Plus de 2800 vidéos à caractère pédopornographiques ont été retrouvées. Les parents postaient ensuite les vidéos sur un site spécialisé. « Ces sites sont très dangereux. Les enfants deviennent des marchandises laissées sur le web. Les images resteront à vie sur Internet. Comment voulez-vous que les enfants se reconstruisent » témoigne Annie Gourgue, la présidente de l’association de défense La Mouette qui lutte contre la cyber-criminalité.

Le père vosgien a été qualifié de « dangereux manipulateur » par les experts qui s’accordent tous sur le fait que le risque de récidive est majeur. Sur un site internet, il s’est aussi vanté de projeter de kidnapper un enfant pour en faire une nouvelle proie sexuelle.

Hier soir après de longues heures de délibération, les jurés ont condamné le père de famille vosgien à 18 ans de prison et le charentais à 15 ans. Ils ont aussi perdu l’autorité parentale sur leurs enfants. La mère a été condamnée à 5 ans de prison. Les jurés ont reconnu l’altération de son discernement. Les deux pères encouraient une peine de 20 ans de réclusion criminelle et 10 ans pour la mère.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *