Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – La pauvreté augmente dans les Vosges selon le Secours Catholique

image_pdfimage_print

P1020543

« On voit une augmentation très nette de la demande d’aide » assure le Secours catholique des Vosges qui a dévoilé lundi son rapport annuel pour l’année 2014 dans ses locaux à Epinal. La pauvreté s’aggrave avec un taux de 15,3% dans les Vosges et 14,1% en France.

Le Secours Catholique accompagne aujourd’hui plus de 6 000 personnes dans les Vosges alors qu’il n’en accompagnait que 3400 en 2009.

De plus en plus de familles sont touchées. « Avant, il s’agissait principalement de personnes seules, maintenant on voit des familles » explique Claude Marchal, le président de la délégation du Secours Catholique des Vosges. La pauvreté augmente aussi chez les jeunes de moins de 25 ans. Ils sont 25,5% de pauvres dans les Vosges et 21,9% en France.

« Les situations sont de plus en plus complexes. Souvent quand les personnes viennent elles sont isolées et ont des difficultés pour se déplacer et donc se soigner ou trouver un emploi » témoigne Thomas Lop Vip délégué Vosges du Secours Catholique.

Le nombre d’étrangers augmente légèrement. Le Secours Catholique qui accompagne près de 130 familles étrangères a mis en place un atelier d’apprentissage de la langue française. « 6 bénévoles se sont lancés dans l’atelier d’alphabétisation et accompagnent les étrangers. Cela participe à leur intégration » commente Claude Marchal.

Pour ce qui est du logement, « sur Epinal près de 500 logements sociaux sont disponibles » assurent-ils. Il n’y a donc pas de problème de logement. Seul bémol, certains n’arrivent pas à se chauffer correctement faute de moyens.

Bonne nouvelle tout de même, le nombre de bénévoles dans les Vosges est en augmentation. Ils sont aujourd’hui 720 contre 690 en début d’année, mais le président du Secours Catholique tient à rappeler qu’il est toujours à la recherche de bénévoles car les bénéficiaires sont augmentation donc la charge de travail est de plus en plus importante.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *