Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Johann Mathis l’hawaïen Le champion du Monde XTerra catégrie 35-39 met son titre en jeu le 1er novembre prochain...toujours sur l'île de Mauï dans l'archipel d'Hawaï

image_pdfimage_print

jm

Le gérômois Johann Mathis est un récidiviste : un persévérant. Après une longue coupure, le revoilà dans la course depuis l’an dernier, année pendant laquelle il est revenu à son meilleur niveau celui de ses 20 ans.

Depuis il arbore un titre champion du Monde de triathlon Xterra (Natation, VTT et course en sous bois) dans la catégorie 35/39 ans. Revoilà Joahnn sur la scène internationale puisqu’il défendra son titre (il est qualifié en qualité de champion sortant) toujours sur l’ile de Maui dans archipel d’Hawai le 1er novembre prochain, jour de la Toussaint. Souhaitons que la date lui porte chance et surtout que la santé soit avec lui. En effet, l’athlète a réalisé une saison en dent de scie suite à une tendinite au genou qui le handicap depuis plusieurs semaines.

Johann sur la plus haute marche....c'était en 2014

» C‘est vrai que j’ai eu pas mal de pépins physiques cette année  » commente le triathlète qui s’est classé 19ème au scratch en juin dernier à Xonrupt » ma préparation a été contrariée par un problème de pubalgie puis par une douleur récurrente au genou. Je suis moins serein qu’il y a un an, pourtant je sais que je suis aussi, voire en meilleure forme en témoigne mes temps de passage au triathlon de Gérardmer début septembre. Par contre, je suis moins performant en course  à pied ceci expliquant cela ».

Avec sa détermination et toute sa petite famille Johann Mathis s’envole dès le 20 octobre en direction du Pacifique avec la volonté de conserver son titre et tenter d’améliorer son temps de 2h57mn.

« Je serai sur place 10 jours avant la compétition ce qui me permettra de m’acclimater et de reconnaitre le terrain comme il se doit  » conclut Johann »quant à mes possibilités de conserver le titre, je suis dans la plus totale inconnue. Les concurrents arrivent des quatre coins de la planète  et ‘il m’est difficile de situer le niveau. En tout cas, je vais faire le maximum afin de ne pas avoir de regret ».

Réponse le 1er novembre avec 12h de décalage horaire. Dès le lendemain de l’épreuve Johann prendra la direction du Tholy où il demeure avec sa garde rapprochée, son épouse et ses deux enfants dont il tire une motivation quotidienne. Go Go Johann Go ! Les gérômois sont derrière toi, notamment tous ceux qui t’aident à vivre ton rêve.

Ph. J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *