Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Exclusif – La démission de Mathieu Kléthi, président du Comité Régional du Massif des Vosges de Ski A 48 ans, il démissionne pour "des raisons personnelles et professionnelles".

image_pdfimage_print
Mathieu Kléthi le 19 juin 2015 à La Bresse lors du congrès annuel de la Fédération Française de Ski.

Mathieu Kléthi le 19 juin 2015 à La Bresse lors du congrès annuel de la Fédération Française de Ski.

 

Ecrit par David Jeangeorges.

Coup de tonnerre au sein du Comité Régional du Massif Vosgien de Ski. Mathieu Kléthi, son président depuis 9 ans, a décidé de démissionner pour « des raisons personnelles et professionnelles ».

Mathieu Kléthi avait été élu pour la première fois à l’âge de 39 ans lors du congrès régional réuni en 2006 à Bussang, succédant à l’emblématique Jean-Paul Marx. Il avait ensuite été réélu en 2010 puis en 2014. Son mandat actuel devait courir jusqu’en 2018.

Sa démission a été enregistrée ce vendredi 9 octobre 2015 lors du comité directeur réuni à Riquewihr. Mathieu Kléthi n’y a pas participé.

Pour sa part, son père Fernand Kléthi, trésorier du CRMV, a annoncé lors de cette même réunion qu’il reste fidèle au poste jusqu’à la clôture des comptes en avril 2016. Ses pairs ont salué l’immense travail qu’il a accompli depuis 43 ans puisqu’il a hérité des finances en 1972.

Pour autant, la démission de Mathieu Kléthi ne semble pas ébranler le monde du ski vosgien et ses 10.388 adhérents recensés lors de la saison 2014-2015. On sait en effet que le reste du comité directeur a décidé de continuer de travailler ensemble A commencer par les cinq vice-présidents : le Bas-Rhinois Hervé Brignon, le Haut-Rhinois Jean-Luc Zimmermann, le Vosgien Hubert Gourguillon, le Belfortain Jean-Claude L’Epingle et le Meurthe-et-Mosellan Jean-Marc Villemin.

« Tout le comité est derrière eux. Nous les soutenons à fond pour continuer à aller de l’avant » confie l’un des membres du CD.

C’est le 13 novembre 2015 que se réunira le prochain comité directeur. Il élira un nouveau président. Pour l’heure, il n’est pas encore défini s’il sera chargé d’assurer l’intérim ou s’il ira jusqu’au bout du mandat en cours, c’est-à-dire en 2018.

La réaction de Mathieu Kléthi

Contacté par nos soins, Mathieu Kléthi explique : « J’ai besoin de prendre du recul après x années de secrétaire général de 1992 à 2006 et de président. Entre la vie professionnelle, la vie familiale et la vie associative, je suis fatigué. J’ai besoin de me relancer, il y a une équipe qui est là et qui est capable de prendre la suite. Comme c’était prévu, je donnerai un coup de main pendant la période de transition ».

Quant à ses fonctions de trésorier à la Fédération Française de Ski, « je n’ai pas encore pris ma décision. J’en discuterai avec le président Michel Vion ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *