Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – In Bô continue la course et augmente la cadence ! ♫ Ils tapent sur des bambous et ça leur va bien ♫

image_pdfimage_print
P1050793

Aurèle Charlet, cofondateur et ses lunettes In Bô

In Bô a un programme de développement fort chargé pour 2016. L’entreprise de fabrication d’objets en bois fondée par 5 anciens étudiants de l’ENSTIB augmente la cadence !

La petite entreprise vosgienne In Bô devrait accroître sa production d’objets en bois courant 2016. Les 5 ingénieurs sortis de l’ENSTIB (l’école d’ingénierie du bois d’Epinal) produisent actuellement eux-même leurs montures de lunettes en bois, leurs skate-boards et leurs vélos. L’entreprise est depuis deux ans et demi dans une couveuse. Il reste un an à In Bô pour profiter du bâtiment des Voivres mis à leur disposition.

Objectif optique

Aurèle Charlet, cofondateur d’In Bô nous explique : « Nos lunettes sont distribuées sur 40 points de vente en France. Après les verres solaires, nous allons adapter des verres optiques. Nous espérons multiplier la production par cinq ». L’objectif d’In Bô serait d’atteindre les 100 à 150 points de vente en France en 2016, et les 1500 paires de lunettes vendues.


mannon« Le bois est vosgien et nous le travaillons, les verres sont fabriqués dans le Jura. Il n’y a que les charnières qui soient fabriquées en Chine. Il n’y a pas d’usine de charnières basée en France. »
explique Aurèle. L’argument éco-responsable prend tout son sens chez In Bô. La collection de lunettes 2016 s’attardera sur des détails esthétiques en plus.

Ils tapent sur des bambous et ça leur va bien

Pour 2016, la collection de skate-boards ne devrait pas changer. Pour les vélos, P1050792le bambou a la côte ! A ceux qui se poseraient la question de la résistance sur le long terme, un tour du monde vient d’être effectué sur 3000km avec un fatbike de leur cru, sorte de VTT à gros pneus. « Les résines présentes sur les vélos sont à 55% éco-responsables » ajoute Aurèle. Les vélos de courses sont des bijoux et un VTT doit voir le jour l’année prochaine.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *