Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Vagney – Voie verte : 80.000 €uros de travaux pour la passerelle de Zainvillers

image_pdfimage_print

478

C’est en liaison avec les Journées du Patrimoine que les élus du syndicat de la Voie Verte ont inauguré la rénovation de la passerelle de Zainvillers samedi 19 septembre 2015, en présence de François Vannson, président du conseil départemental des Vosges, des conseillers départementaux Catherine Louis et Jérôme Mathieu et de Didier Houot, maire de Vagney. Sous la bienveillance de Jacques Mougin, président honoraire du syndicat de la voie verte et instigateur de ses nombreuses réalisations.

736-1024x823Président du syndicat, Jean-François Viry a rappelé au souvenir des anciens « notre Micheline nous menant vers Remiremont voire Epinal, le passage du train de marchandises… ». Concédée à la compagnie du chemin de fer de la Moselotte en 1875 puis à la Compagnie de l’Est en 1879, la ligne a desservi pendant 110 ans les deux vallées.
290-1024x683« La voie verte est une continuité de cette époque. Elle permet de faire vivre ce tracé » s’est félicité le président Viry. « L’action du monde associatif et en particulier de l’association Ballast a permis cette transition et nous jouissons aujourd’hui d’un parcours multi-activités permettant la pratique de la marche, roller et vélo dans un cadre magnifique et varié. La voie verte est un merveilleux outil pour nos deux vallées, pour notre massif des Vosges du Sud ».

389-1024x683Son président a d’ailleurs pu constater combien les utilisateurs souhaiteraient une liaison entre les deux vallées Moselotte-Moselle. D’autre part, devant le développement du vélo électrique et de la Rosalie, certains aménagements seront revus à commencer par les chicanes.

549Après avoir salué le travail des entreprises, le président Viry a chiffré à 80.000 €uros le coût de cette rénovation. « Sans le soutien financier et logistique du Département et de son président, notre syndicat n’aurait pas pu supporter ces travaux aisément » a conclu le président Viry, en précisant que le budget annuel du syndicat est 110.000 €uros.

« Ce dossier initié par mon prédécesseur répond à votre attente malgré un budget de plus en plus contraint » a souligné François Vannson. « En cinq ans, notre département va perdre 65 millions de dotation de l’Etat. Dès avril dernier, nous avons travaillé sur le plan Vosges Ambition 2021 basé sur trois axes. C’est-à-dire attractivité du territoire, la qualité de vie des Vosgiens et l’équilibre des territoires. Cette réalisation en fait pleinement partie. Malgré les difficultés financières, nous voulons garder une marge de manœuvre ».

Ecrit par David Jeangeorges.

Photographies : Christian Schirm.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *