Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Une jeune entreprise spinalienne s’élève dans les arbres

image_pdfimage_print

P1280615

L’entreprise spinalienne « Il était un arbre », co-dirigée par trois jeunes étudiants de l’ENSTIB a réalisé une superbe cabane qui a pris ses quartiers au centre des congrès d’Epinal pour la 36è édition du salon Habitat et Bois.

« Quel enfant n’a jamais rêvé de construire sa cabane dans les arbres ? Ce rêve, il n’y a pas d’âge pour le réaliser ». C’est avec cette vérité que la jeune entreprise spinalienne « Il était un arbre » a imaginé de concevoir et de réaliser la cabane que chaque enfant devenu grand a pu rêver. On la retrouve dans le hall central du centre des congrès d’Epinal pendant le salon Habitat et bois.  L’entreprise encore en couveuse est installée à Chavelot.

P1280633«  Nous souhaitons, grâce à notre bagage, repousser les limites de la construction bois dans les arbres, en créant des produits toujours plus insolites, plus ambitieux et innovants, tant sur le plan architectural que sur le plan technique. » expliquent-ils.

Une architecture hors du commun

Dans le cadre du salon Habitat et Bois, ils ont fait appel à un ami designer pour concevoir une cabane en bois avec une architecture hors du commun. Perchée sur des pilotis et d’une superficie intérieure d’environ 18m2, elle est ornée d’une terrasse sur son toit, une baignoire en bois et même des toilettes à ciel ouvert. Tous les matériaux sont issus de fournisseurs locaux.

P1280622L’entreprise est née de la volonté de trois ingénieurs issus de l’ENSTIB (Ecole supérieure du bois d’Epinal) : Florent Cordonnier, originaire d’Alsace et issu d’un BTS en construction bois, l’ardennais, Simon Muccili, a rejoint les bancs de l’ENSTIB après une fac de biologie et Gaëtan Paisant, normand, a rejoint l’ENSTIB après une prépa math sup, math spé.

1 an de préparation 

Cela fait maintenant plus d’un an que les étudiants préparent l’évènement. Les étudiants ne manquent pas d’idées pour développer leur activité : restaurant sur pilotis, cabane de lecture dans les arbres. « Notre volonté est de tendre vers la construction de véritables villages aériens, hôtels et restaurants perchés dans les arbres. » assurent les étudiants.

Très sensibles au respect de l’environnement, l’arbre support est préservé grâce à un système d’accroche développé et validé avec des experts en arboriculture qui permettra à l’arbre de continuer à croitre sans aucune gêne.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *