Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Les infirmiers de santé au travail partent en guerre contre les affections respiratoires

image_pdfimage_print

P1280559

Aujourd’hui a eu lieu à Epinal la deuxième journée des infirmiers en santé au travail.Ils ont échangé autour du thème des affections respiratoires en milieu de travail.

Infirmier de Santé au Travail (IST) est un exercice professionnel spécifique bien qu’il n’existe peu de réglementation en la matière. Il consiste essentiellement à faire de la prévention, à seconder le médecin du travail et à gérer les urgences qui peuvent arriver dans l’entreprise.

P1280562Depuis de nombreuses années des infirmiers sont présents sur les sites de certaines entreprises, au sein des services de santé au travail dits d’entreprise, mais il n’y avait pas d’infirmiers au sein des services de santé au travail inter entreprise. C’est la dernière réforme de la santé au travail qui a imposé aux services de santé au travail de recruter au moins un infirmier au sein de chaque équipe pluridisciplinaire et de mettre en place des entretiens de santé infirmier.

« La prévention c’est le cœur du métier d’infirmier » explique Coralie Gaulupeau chargée de communication à l’EPSAT Vosges.

Aujourd’hui tous les services de Lorraine ont fait entrer des infirmiers en santé au travail. Epinal était le premier service à intégrer des infirmiers dans les services de santé au travail inter entreprises. Ils sont aujourd’hui 10 sur les Vosges. « Notre poste n’est pas encore bien défini » poursuit Coralie Gaulupeau.

P1280566Le matin, les infirmiers ont pu visiter l’entreprise Norske Skog de Golbey, le plus important site de production de papier journal d’Europe de l’Ouest et l’après-midi était consacrée à des moments d’échanges entre les infirmiers sur le thème des « affections respiratoires en milieu de travail, l’évaluation du risque et sa prévention ».

« C’est un thème que l’on retrouve souvent. La poussière de bois, la poussière de farine pour les boulangers, la fumée ou les produits chimiques présentent des risques pour les salariés. » atteste Coralie Gaulupeau.

La rencontre a également permis de lancer officiellement le blog.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *