Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Alors que leur véhicule est identifié par la vidéo-surveillance, trois individus sont remis en liberté Sur instruction du Parquet d'Epinal

image_pdfimage_print

Ecrit par D.J.

Dimanche 21 juin 2015, la brigade de nuit du commissariat de Remiremont est appelée par la gérante d’une société de transports de Saint-Amé pour intrusion. Des individus sont train de dérober du carburant sur un camion.

Police car

L’immatriculation de la voiture est enregistrée par la vidéo. A 4 heures 00 du matin, elle est repérée à Julienrupt et interceptée avec trois hommes à bord : l’un de 31 ans, est domicilié à Metz, le deuxième, de 31 ans, est de Remiremont et le troisième, de 42 ans, est également de Remiremont. Les bidons sont vides mais la voiture empeste l’essence.

Ils sont pris en charge et placés en garde à vue au commissariat. Tous les trois sont connus des services de police. Ils livrent des versions fantaisistes sur les bidons et l’odeur d’essence.

Ils sont finalement remis en liberté sur instruction du Parquet d’Epinal “faute de charges suffisantes” alors que l’immatriculation du véhicule retrouvé à Julienrupt, une Peugeot 306, est bien celle qui a été enregistrée par la vidéo-surveillance de la société de transports.

L’enquête se poursuit.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *