Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Munksjö, une bonneterie, un paysagiste à Arches ou un boucher à Golbey… tous emploient des apprentis Le préfet des Vosges a rencontré des employeurs et des apprentis pour la matinée de l'apprentissage

image_pdfimage_print
(préfecture des Vosges)

(préfecture des Vosges)

Dans le secteur public, l’objectif de 10 000 apprentis dans la fonction publique est prévu, 4000 à la rentrée 2015 et 6000 à la rentrée 2016.

Hier matin, le préfet des Vosges, Jean-Pierre CAZENAVE -LACROUTS a rencontré des employeurs, des apprentis et des responsables d’organisme de formation pour la matinée de l’apprentissage.

La première étape est à l’entreprise industrielle Munksjö SAS à Arches, suivie par un commerce « Au fil des jours », commerce de bonneterie à Arches, par la Commune d’Archettes qui emploie un apprenti paysagiste, et un artisan la boucherie « Colombier »  Golbey.

Dans les Vosges, le taux d’employabilité des jeunes demeure un des défis de notre société et en particulier dans le département des Vosges qui compte 3 861 demandeurs d’emploi de moins de 25 ans à la recherche d’un emploi à temps plein.

L’apprentissage est un des chemins les plus sûrs vers l’emploi et une véritable solution d’avenir, qu’il convient de favoriser.

Le développement de l’apprentissage est une priorité pour tous et le président de la République a fixé l’ objectif de 500 000 apprentis d’ici 2017.

Quelques chiffres

1821 contrats d’apprentissage ont été enregistrés dans les Vosges sur la dernière campagne juillet 2013/juin 2014. Les chiffres de la campagne 2014/2015 ne sont pas encore disponibles.

39 contrats signés concernent le secteur public.

De façon globale, les contrats d’apprentissage conclus dans les Vosges préparent majoritairement à un CAP/BEP (55%).

63,7% des contrats signés concernent des entreprises de 1 à 9 salariés.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *