Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

« Je vais bien, tout va bien » : Pourquoi les cheveux poussent-ils plus vite l’été ? La chronique santé capillotractée

image_pdfimage_print
Le Vietnamien recordman Tran Van Hay et sa chevelure de 6,20m de long !

Le Vietnamien recordman Tran Van Hay et sa chevelure de 6,20m de long !

 

A moins de vouloir arborer de furieuses marques de bronzage, il est une tradition qu’on ne peut outrepasser avant de partir au soleil. Il s’agit de la visite chez le coiffeur. Mais pourquoi diable nos cheveux poussent-ils plus vite l’été ? En voilà une question capillotractée !

 

Ca chauffe pour les tifs !

La chaleur accélère la circulation sanguine au niveau des petits vaisseaux qui nourrissent les cheveux. La synthèse de kératine, protéine constitutive des cheveux comme des ongles, augmente donc en été. C’est aussi pour ça que les coiffeurs conseillent parfois les massages de cuir chevelu : stimuler la circulation sanguine favorise la nutrition du cheveu !

P1040994

 

Bronzé ET chevelu

La vitamine D, c’est la vitamine du soleil : elle est synthétisée dans notre peau lors de l’exposition aux rayons UV du soleil. Selon plusieurs études, la vitamine D semble stimuler la croissance des cheveux : elle se fixe sur certaines cellules des follicules pileux.

P1040993

 

 

Cheveux qui poussent mais… cheveux qui cassent

Ce qui est valable pour les cheveux l’est aussi pour les poils et les ongles : ils sont constitués de cette même kératine. Cependant, les cheveux et poils poussent plus fins en été qu’en hiver : les glandes sudoripares peuvent ainsi suer plus facilement et refroidir notre corps par temps chaud. Les rayonnements solaires ont aussi tendance à fragiliser les cheveux en les rendant plus secs et rugueux en ouvrant les cuticules.

cuticule

 

 

Prendre soin de ses cheveux l’été

Pour ne pas avoir de cheveux cassants, il faut aussi savoir les protéger :

  • Portez un chapeau lors de l’exposition solaire, il existe aussi des sprays de protection anti-UV pour les cheveux,
  • Utilisez des shampoings ultra-doux et prenez le temps de bien rincer votre shampoing à l’eau chaude. Un jet d’eau plus froide permet à la fin de refermer les cuticules. Un après-shampoing nourrissant est un gros plus.
  • « Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture » disait Hippocrate. Pour nourrir ses cheveux, les indispensables sont les légumes et fruits riches en carotène (carottes, abricots, persil, mâche, épinards, mangues, poivrons, melons…), les viandes et poissons (riches en acides aminés tel que la cystine et la méthionine), ainsi que les céréales pour leur apport en vitamine B. Des compléments alimentaires contenant l’essentiel existent également en pharmacie.
  • Si les cheveux sont abîmés, un masque nutritif peut être intéressant. Il se pose, comme un masque pour le visage, durant 10 minutes environ et une fois par semaine. Il faut l’appliquer soigneusement jusqu’aux pointes (plus fragiles car plus sèches que les racines).

Et tout ceci « Rien que pour cheveux ! »

Antoine Sauce, pharmacien

Célia Klein-Navé, journaliste




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *