Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Première épreuve du bac : la philo ouvre le bal Vous avez 4 heures !

image_pdfimage_print
Clément-Mathieu, Guillaume, Sébastien et Thomas

 Guillaume, Thomas, Sébastien et Clément-Mathieu

Depuis 8h de matin, les spinaliens comme tous les bacheliers français ont passé leur première épreuve du baccalauréat 2015. Le stress monte au lycée Lapicque d’Epinal. 

« Je n’ai jamais eu la moyenne en philo tout au long de l’année. J’ai fait de mon mieux mais avec la philo on ne sait jamais à quoi s’attendre » témoigne Julien en sortant du lycée. « J’ai gratté 4 pages ! « De toute façon je suis venu juste pour pointer avec un 17 en sport ça devrait me rattraper » lance un autre à son copain en passant les grilles de Louis Lapicque.

La philosophie est une matière avec des coefficients importants : 3 en bac scientifique, 4 en économique et social, 7 pour les littéraires et 2 pour les bacs technologiques. Elle est toujours redoutée par les élèves. Cette année parmi les sujets, on a « respecter tout être vivant, est-ce un devoir moral ? » en L, « une œuvre d’art a-t-elle toujours un sens » « La politique échappe-t-elle à une exigence de vérité ? » en S ou encore « L’artiste donne-t-il quelque chose à comprendre ? » en ES.

« Au début j’étais hyper stressé et une fois que j’étais devant ma copie d’examen ça allait mieux. J’ai choisi le sujet sur la politique. » assure Clément-Mathieu, un bachelier scientifique.

« Moi j’ai pris le sujet sur l’oeuvre d’art et j’ai pris l’exemple de l’art contemporain qui détruit tous les stéréotypes » poursuit son camarade.

Cette année on compte près de 29 200 bacheliers Lorrains.

Les candidats vont enchaîner les épreuves en attendant la publication des résultats prévue le mardi 7 juillet à partir de 8h.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *