Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Suppression du bureau de ville SNCF de Rambervillers

image_pdfimage_print

 

La section syndicale des cheminots CGT de St Dié-Bruyères et environs

UL CGT s’inquiètent de la suppression du bureau de ville SNCF de Rambervillers. 

Voici le communiqué:

« Les voyageurs du secteur de Rambervillers ( rayonnant sur une population de 25000 habitants) s’inquiètent fortement de la suppression programmée fin juin 2015 du bureau de ville SNCF.
En effet la SNCF envisage de remplacer l’agent en charge du bureau de ville par un automate de vente en libre accès.
Pour les usagers potentiels des services TER et Grandes Lignes ce changement est très mal perçu.
De fait, on remplace le service rendu par un agent compétent et très à l’écoute des clients par une machine ne pouvant offrir aucun service supplémentaire.
D’autre part se pose la question des personnes non initiées à l’utilisation de ce type d’appareil et (ou) non pourvues des moyens de paiements adéquats.
Dans le cadre d’un service public de qualité au service des populations à l’écart des grandes villes, nous demandons le maintien du bureau de ville avec la présence d’un agent.
Une action nous semble indispensable pour faire valoir ce point de vue par le biais de pétitions et de mobilisations. »

Fritz Lucien

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *