Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

« Je vais bien, tout va bien ! » la nouvelle chronique santé d’Epinal Infos De Dany Boon à la méthode Coué, positivez !

image_pdfimage_print

L’actu gratuite en un clic, c’est tous les jours sur epinalinfos.fr. Dès aujourd’hui, votre site d’information vous propose un nouveau rendez-vous. La chronique Je vais bien, tout va bien ! vous parle de santé. Questions d’actualités ou questions de nos lecteurs, découverte de produits ou sujets plus légers seront traités par le Dr. Antoine Sauce, notre expert pharmacien. Mais parlons peu, parlons bien, place à la méthode Coué !

La rédaction de Vosges Info


Dany Boon, humoriste

De Dany Boon à la méthode Coué

« Je vais bien, tout va bien ! » résonne la voix nasillarde de Dany Boon dans son sketch Le déprimé. La pensée positive, nous l’avons tous déjà pratiquée un jour ou l’autre pour nous redonner le moral. Se réconforter soi-même vous parait ridicule ? Je vous entends de loin : « Et pourquoi pas l’auto-calin ?! » Attendez la suite, car notre humoriste chti nous parle à demi-mots de la méthode Coué. Qui ? Quoi ? Coué ? Emile Coué ! Le père de la pensée positive et de l’autosuggestion !

 

Vous avez dit Coué ?

Personnage peu conventionnel, doué d’un positivisme théâtral sans nul pareil,

Emile Coué, pharmacien et psychologue

Emile Coué  (1857-1926) fut pharmacien à Troyes. Petit lait pour ses patients, les paroles encourageantes qu’il prononçait à son comptoir semblaient guérir encore plus efficacement que les médicaments. Effet placebo ? Bingo ! Mais Coué n’allait pas s’arrêter en si bon chemin : précurseur de la psychologie moderne, il nous a livré l’autosuggestion.

Selon lui, notre imagination est plus forte que n’importe quelle autre capacité psychologique, surpassant notre volonté, dominant notre raison, conditionnant nos émotions ! Elle déterminerait tant notre moral que notre condition physique. Imaginez guérir, et vous guérirez d’autant plus vite (dans le domaine du possible bien sur, n’imaginez pas votre doigt sectionné repousser !). Le succès fut international pour Coué, précurseur des coachs d’aujourd’hui. Bien entendu, il ne s’agissait ni de remplacer les médicaments efficaces, ni la médecine adaptée, mais plutôt d’apporter une réponse aux versants moins glorieux de ces deux derniers.

 

PO-SI-TI-VEZ !

Ca parait plutôt simple l’autosuggestion… presque magique ! « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux. » répétaient en cœur les salles combles du nouveau cabinet de psychologie nancéien de Coué. Aux médicaments se substitua cette phrase salvatrice dans la thérapeutique du maître. Comme autant de gouttes à diluer dans l’eau, il s’agissait de prononcer vingt fois d’affilé la ritournelle matin et soir.

« Connais-toi toi-même » enseignait Socrate à ses disciples au Vème siècle avant J-C, « aide-toi et Dieu t’aidera » concluait Esope dans ses fables au VIème siècle avant JC. Décidemment, le coaching moderne n’en a guère que le nom. Vous l’aurez compris, assez du négativisme ambiant. Désormais, parole de Coué, vous êtes votre propre coach !

« Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux. » « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux. » « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux. »…

 

A.S.




Une réaction sur “« Je vais bien, tout va bien ! » la nouvelle chronique santé d’Epinal Infos

  1. Evana

    Emile Coué est trop peu évoqué et pris au sérieux. Depuis l’émission « la méthode Cauet » il a même été confondu avec l’animateur par certains pour lesquels la méthode Coué authentique n’évoque donc rien.
    Adepte de la méthode Coué depuis quelques années je la pratique et la met en application de différentes façon pour en tirer les bénéfices positifs pour moi-même et ma famille.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *