Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Aéroport Epinal-Mirecourt – Décollage immédiat vers la Turquie, peut être un jour vers Istamboul ? Les premiers passagers ont embarqué pour Izmir

image_pdfimage_print

Le tout premier vol pour la Turquie au départ de l’aéroport Epinal-Mirecourt a décollé ce soir. Les premiers passagers ont pu embarquer direction Izmir. 

L’opération se reproduira, puisque un vol est prévu tous les mardis jusqu’au 9 septembre. Ces vols sont assurés par la compagnie turco-allemande Sun Express et organisés par le tour-opérateur New Horizon.  « C’était un vrai challenge d’ouvrir une nouvelle ligne. Il aura fallu un an de travail pour y arriver. Mais, mon objectif c’est d’accompagner les entreprises et fermer l’aéroport c’était fermer les entreprises aux alentours. Ce qu’il faut maintenant c’est mutualiser les infrastructures et le personnel «  témoigne Gérard Claudel, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Vosges.

Après la mise en place de vols vers Tunis en 2012, une ligne régulière à destination de Nice a vu le jour en 2013, puis a été pérennisée en 2014. 

Si le taux de remplissage atteint les 70% pour Izmir, il sera envisagé un nouveau vol. « Probablement vers Istambul car la destination offre 140 autres destinations à partir de l’aéroport. Et d’Istambul, on peut imaginer rebondir vers l’Inde. » commente le tour opérateur.

Les premiers passagers étaient ravis de pouvoir embarquer à Epinal. « On habite dans les Vosges, c’est beaucoup plus rapide de prendre l’avion ici. On gagne du temps sur le trajet mais aussi à l’embarquement. On évite la foule et c’est bien plus agréable » témoigne une passagère, la valise à la main.

Pour permettre l’accueil de vols moyens courriers et d’avions de 189 places, des travaux de rénovation et d’extension de l’aérogare ont été réalisés en 2014-2015, pour un coût total de 515 000 euros.

De nouveaux matériels ont été installés, comme une machine de détection des bagages à rayon X, un système de traitement informatisé des cartes d’embarquements et du nouveau mobilier pour la salle d’embarquement.

L’accès à l’aéroport a été repensé et de nouvelles places de parking ont été créées.

C.K.N.




Une réaction sur “Aéroport Epinal-Mirecourt – Décollage immédiat vers la Turquie, peut être un jour vers Istamboul ?

  1. Gilbert Schloesser

    As-t-on besoin de deux aéroport en Lorraine?
    Les élus de la majorité régionale nous ont invité à donner un avis sur la gare de Vandières…
    C’est un schéma global d’aménagement des transports qu’il faut réfléchir et dès le 1er janvier prochain au sein de la grande région..
    La grande région comptera je crois 5 aéroports, 2 en Alsace, 2 en Lorraine et 1 en Champagne Ardenne.
    Un aéroport en Lorraine suffit largement!
    Celui de Metz/Nancy est près de la gare de Louvigny TGV.
    Il peut du fait de cet emplacement servir à terme à délester les aéroports de Strasbourg, Mulhouse, Luxembourg et Roissy.
    Resterait à créer une voix unique de Vandières à Louvigny de chaque côté de la LGV, pour créer des navettes TER, Remiremont/Louvigy, Luxembourg/Louvigny, Saint-Dié/Louvigny, etc…
    Peut être aussi pourra-t-on regarder comment traverser le massif vosgien en train,de Remiremont vers Mulhouse par exmeple.

    Au lieu de proposer une consultation pour la gare de Vandières, peut être aurait il été plus utile de réfléchir avec la population à un schéma global des transports en région…cela aurait été une vraie démarche participative !!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *