Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Élection de François Vannson – entre émotion et émotion Le plus beau jour de la vie de François Vannson

image_pdfimage_print

Avec un renouvellent au 2/3 des élus siégeant  au Conseil Général, il y avant un air de jamais vu au sein de l’hémicycle, pour les petits nouveaux, pour les proches de ces mêmes nouveaux  conseillers départementaux confirmés dans leur rôle depuis dimanche dernier pour la plupart.  Ce fut donc un moment solennel, ponctué d’émotion bien entendu. A commencer par l’entrée de l’ancien président du département Christian Poncelet qui a rapidement laissé sa place pour le déroulé de la séance de travail  au doyen Roland Bédel et au benjamin de l’assemblée Simon Leclerc. Émotion lorsque le « vieux lion » de la politique locale s’est expliqué devant les journalistes présents soulignant simplement qu’il s’agissait d’une page qui se tourne et qu’il était  heureux de voir un renouvellement aussi important des élus. « les choses ne sont jamais figées » expliquait il …Certes,  mais après 50 ans de présence, le pincement au cœur étaient évidant, notamment à l’instant de l’ultime sortie devant une standing ovation nourrie de longs applaudissements….Une forme de dernier hommage  qui s’est prolongé pendant une bonne heure dans le hall d’entrée de l’hémicycle avec les amis, les proches et le personnel du Conseil Général venus saluer une dernière fois l’ancien patron.

Mais dixit nos amis anglais, « The show must go on » et Roland Bédel président de séance pendant quelques minutes procédait au vote du nouveau Président François Vannson. Oh bien súr, on a tous  ressenti dans la salle quelques distensions de circonstance avant l’installation des élus, mais le député de la 3ème circonscription des Vosges a été plébiscité comme attendu : les dés étaient jetés depuis quelques heures déjà.

Émotion toujours lorsque François Vannson s’est levé pour remercier l’assistance avant de ses diriger  vers son épouse Marie Odile pour une étreinte attendue. Le romarimontain  est ensuite  monté à la tribune pour sa prise de fonction, pour son discours d’intronisation, évoquant  ses devoirs et ses obligations, son ouverture avec l’opposition avant de revenir encore une fois vers sa garde rapprochée.

« C’est la plus belle journée de ma vie « souligne François Vannson la gorge serrée et plus que cela encore  » je pense à Marie Odile mon épouse discrète mais un véritable pilier. A ma maman qui me regarde sur la TV locale, à mon père et mon frère décédés, sans oublier mes collaborateurs sans lesquels je ne serais rien »

L’émotion était donc bien au rendez-vous pour  une page qui se tourne et un nouveau livre qui s’écrit déjà. Un homme, des hommes disparaissent, d’autres  arrivent avec l’envie de servir les populations locales. Il y aura définitivement ceux et celles que l’on oubliera jamais et ceux et celles qui s’installent pour au moins 5 ans dans une  nouvelle fonction. La politique est ainsi faite à l’image de la vie !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *