Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal Est – la réconciliation à droite pour un vote utile la campagne bat son plein

image_pdfimage_print

La Majorité Départementale était réunie au grand complet samedi à Épinal, pour soutenir Benoît JOURDAIN et Régine BEGEL dans leur campagne. Plus d’une centaine de supporters de l’UMP, de l’UDI et du MODEM venus écouter la bonne parole de leurs candidats mais aussi prendre acte du soutien de Michel HEINRICH et de Christophe PETIT aux candidats uniques de la droite après le retrait des candidats UDI.
Une ambition forte annoncée par les candidats: faire gagner en attractivité l’agglomération, par une action de terrain au quotidien, en travaillant la main dans la main avec la majorité départementale et à tous les niveaux. Un objectif qu’il faut atteindre malgré les difficultés prévisibles: les coupes budgétaires et l’incertitude sur les compétences finales du Conseil Général.
Mini-meeting étonnamment agressif de la part de Benoit Jourdain qui non content de décliner un bilan de fin de mandat négatif de son concurrent s’en prends vertement à lui en disant: « 17 ans au conseil général et il n’a créé qu’un emploi » suivez son regard

« Un cadre particulier pour les cantonales car le contexte a changé »
Le Député Maire a fait écho à cette attaque en règle: « Le conseiller cantonal sortant n’a pas seulement été inefficace, il a été nuisible à l’agglomération et à la ville en votant contre ses intérêts » « . Pour Michel HEINRICH « le contexte a changé car nous serons bientôt dans le cadre de la grande région, les Vosges ne pèserons plus que 7% de la population. Il faut une majorité forte, unie et présente pour les Vosges. La participation, mobiliser et faire voter c’est la meilleure réponse au score du FN ». Le député a complété son discours en félicitant les candidats de l’UMP pour leur engagement et leur travail, tout en rassurant les militants: « La Loi NOTRE c’est beaucoup de bruit pour rien. Au final peu de choses seront modifiées. Mais avec le retrait du Président PONCELET, le plus ancien Président des Conseils Généraux de France, la droite doit élire son nouveau Président qui défendra les intérêts des Vosgiens à tous les niveaux ».
Les élus et les troupes sont en ordre de marche, que les meilleurs gagnent!

P. Paunay.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *