Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

« Y a quelqu’un » ou l’itinéraire de différents pensionnaires Rendez-vous en terres sociales

image_pdfimage_print
Les pensionnaires de différents organismes d’accueil étaient présents pour cette présentation

Voyager en carnet c’est possible avec « Y a quelqu’un ». La présentation a eu lieu jeudi au Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain d’Epinal.
C’est un peu rendez-vous en terres sociales réalisé  sur la base de  rencontres faites par 10 étudiants de l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine (ESAL) dans différentes  établissements sociaux du département
L’immersion  a été totale auprès de pensionnaires des maisons de retraite, des lieux de vie accueillant des personnes en situation de handicap….. à la maison de l’enfance et en foyer logement.  Forcément, il fallait laisser une trace de ce passage et c’est naturellement  que les étudiants  se sont dirigés vers « Y’a quelqu’un » édité par la maison d’éditions du « Pourquoi pas ». « il nous aura fallut un an de travail. Le but était de mettre en lumière les endroits oubliés. On a fait comme si on était des explorateurs dans un lieu inconnu et cela a donné des dessins, des textes et des photos que l’on peut retrouver dans l’ouvrage » commentent  Lola Canales et Adeline Vieira, deux étudiantes en 3ème année à l’ESAL d’Epinal. Ainsi des notes prisent sont nés des croquis, peintures, recueil de mots, phrases, fragments de conversations, photographies…..
Lors de la découverte du carnet les étudiants ont présenté en avant-première les travaux qui feront l’objet d’une exposition temporaire proposée lors de la nuit des musées qui aura lieu le 16 mai prochain. Rendez-vous est pris




Une réaction sur “« Y a quelqu’un » ou l’itinéraire de différents pensionnaires

  1. SAADAOUI

    « Le but était de mettre en lumière les endroits oubliés ».
    Qu’entendent ces étudiants par leurS dires car si ces lieux sont oubliés par leur environnement il ne l’est pas par le corps social. J’en veux pour preuve la biennale du handicap de l’IRTS de lorraine ou des partenariats viennent montrer ce qui est fait en leur direction. Exposition de tableaux fait par des personnes en situation de handicap, danse, photo… différentes choses autour de l’art mais pas que et ou tout le monde est invité à y participer et monter un projet en direction de ces publics. Voir la prochaine biennale sur le site de l’IRTS de lORRAINE

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *