Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Christian Poncelet se retire totalement de la scène politique Conseiller général du canton de Remiremont, il a décidé de ne pas solliciter de nouveau mandat. C'est la fin d'une carrière politique commencée en 1963

image_pdfimage_print

C’est désormais officiel ! Christian Poncelet, conseiller général du canton de Remiremont depuis 1963 et président du Conseil Général des Vosges depuis 1976, ne sollicitera pas de nouveau mandat.

Il avait été élu pour la première fois en 1963. Il avait ensuite toujours été réélu.

Depuis 1976, Christian Poncelet était également le président du Conseil Général des Vosges. Là aussi, il avait toujours été réélu.

Conseiller général du canton de Remiremont depuis 52 ans, président de l’institution départementale depuis 39 ans, Christian Poncelet a choisi de jeter l’éponge.

Il n’a pas déposé sa candidature en Préfecture des Vosges alors que tous les candidats avaient jusque ce lundi 16 février 2015 à 16 heures 00 pour se déclarer.

Agé de 86 ans et diminué physiquement par des problèmes de santé, il referme une page exceptionnelle de l’histoire du département. Jamais un élu n’y avait autant duré dans le temps.

Il laisse une empreinte d’autant plus indélébile à Remiremont qu’il lui a donné un nouveau visage en exerçant trois mandats de maire de 1983 à 2001, là encore toujours réélu, avant de se retirer.

A l’issue des élections départementales des 22 et 29 mars 2015, il n’occupera plus aucune fonction officielle.

Il lui restera, en tant que président sortant, à présider la séance d’installation du nouveau Conseil Général des Vosges début avril 2015.

image_pdf



Une réaction sur “Vosges – Christian Poncelet se retire totalement de la scène politique

  1. Alain

    Les Vosges, les vosgiens et les vosgiennes vont enfin pouvoir respirer.
    Voilà un exemple de ce qu’il ne faut plus laisser s’installer, un homme politique professionnel qui paralyse totalement le débat et l’émergence d’idées nouvelles.
    Bonne retraite Monsieur Poncelet, la vôtre est confortable elle n’est pas dans l’état de celle de la plupart de vos administrés que vos amis politiques ont dépouillé.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *