Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Domèvres-sur-Avière – Le pari d’une structure petite enfance en passe d’être gagné Les travaux de Graine de Malice" ont débuté

image_pdfimage_print
Les locaux de l’ancienne école accueilleront « Graine de Malice »

Quelle est donc cette agitation qui avait lieu hier dès la première heure dans les locaux de l’école de Domèvres su Avière? Mais c’est bien sûr!!

La seconde vie  annoncée de l’école de Domèvre-sur-Avière, dont nous vous avons parlé au travers de divers articles, est bien en marche. Le pari un peu fou de transformer les anciennes salles de classe en MAM (Maison d’assistantes maternelles) que se sont lancé Anais Janin, Pamela Leporini  et dernièrement Virginie Frattini est  en effet en passe d’être gagné.

Pour mener à bien ce projet la priorité des priorités, pour les jeunes femmes, consistait à trouver des fonds afin de débuter les travaux. Mission accomplie, non sans mal,  comme nous l’explique Anaïs Janin :

« nous avons réussi à récolter 1659 euros sur mymajor et donc atteint largement notre but qui était au départ de pouvoir disposer de 1500 euros. Nous avons eu aussi le soutien de la caisse d’Epargne, agence de Docelles, où nous avons contracté un prêt de 4000 euros. Ce prêt là va nous servir a payer les matériaux, des meubles et le matériel de puériculture. Nous avons aussi inclu dedans un fond de roulement pour pouvoir payer les charges du local. Notre budget est très serré, nous savons que nous n’avons pas trop de marge de manœuvre. Mais nous avons eu une bonne nouvelle (ndlr : ce 7 février), Leroy Merlin de Houdemont nous finance les linos, la sous-couche et les plinthes, ce qui va nous permettre de souffler un peu.”

Grâce aux sommes trouvées,  les travaux ont  pu débuter ce vendredi et ont d’ores et déjà bien avancé puisque les 3 dortoirs ont été créés. La partie plomberie nécessaire à la création de  la cuisine et de  la salle à langer est quant à elle prévue lundi et mardi prochains.

 

Au delà de la réalisation  à proprement parler de “Graine de Malice” c’est une véritable aventure humaine qui est vécue.

On a rencontré dans ce projet, une vraie solidarité” souligne-t-elle enthousiaste. Une solidarité à l’image des deux entreprises qui interviennent sur le chantier « Alte » pour l’électricité   et Fred’eau  »  pour la partie plomberie, comme elle nous l’explique :  “ce sont des connaissances de la famille qui nous font payer  le matériel au prix coutant et nous procurent une main d’œuvre à un prix dérisoire voire inexistant. Pour le reste c’est  du bénévolat venant de nos conjoints et famille” .

L’affaire est donc plus que bien engagée et s’annonce sous les meilleurs auspices mais les travaux sont loin d’être finis. Un autre gros chantier attend “Graine de Malice” avec  l’installation de la rampe d’accès handicapé, financée par la mairie, avant l’ouverture tant attendue le 2 mars prochain.

Même si cela  a déjà été fait, nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont aidées, nos contributeurs, nos partenaires, commerçants, journalistes … et tous ceux qui seront amenés à nous aider par la suite. Et si par hasard un directeur ou commerçant  lit votre article, nous sommes à la recherche d’un lave linge et d’un sèche linge”  ajoute-t-elle enfin,  une “graine de malice” dans les yeux.

À bon entendeur




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *