Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Décès de Henri Martin Hommage de la fédération des vosges du PCF

image_pdfimage_print

C’est une grande figure de la lutte anti-coloniale, de l’engagement et du combat pour l’émancipation qui s’éteint aujourd’hui. Les communistes pleurent la mort de celui qui donna un nom et un visage à son combat contre la guerre d’Indochine.
C’est à 17 ans, qu’Henri, engagé dans la Marine, fut appelé en Indochine. La réalité coloniale qu’il découvre alors tourne résolument le jeune résistant aux côtés du peuple vietnamien dans la lutte contre le colonialisme et pour l’indépendance, et pour l’honneur de la France et de ses valeurs républicaines.
Son engagement lui valut la prison militaire de 5 ans de réclusion pour « agitation politique illégale ». Des centaines de milliers de Français parmi lesquels des grands artistes, d’Eluard à Picasso, ou de grands intellectuels comme Jean-Paul Sartre ont scandé « Libérez Henri Martin ! » et ce slogan a longtemps résonné en moi qui n’étais encore qu’une enfant.
Libéré après trois années d’emprisonnement il fut toute son existence fidèle à son engagement communiste.
C’est d’abord la France, notre pays, qui a perdu l’un de ses plus valeureux et généreux fils, et le Vietnam l’un de ses plus fidèles et loyaux amis.
Les communistes Vosgiens s’incline devant la mémoire d »Henri Martin dont l’engagement aura donné voix et force à celui des générations de militants pour la paix, contre le colonialisme et pour l’amitié entre les peuples.
Pour la fédération des vosges du PCF
Michèle GRÜNER




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *