Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Prix Louise Weiss – La nancéienne Prune Antoine a reçu son prix au Quai d’Orsay Pour un reportage traitant du trafic d'organes aux Kosovo

image_pdfimage_print

Ce mercredi, Prune Antoine, journaliste indépendante d’origine nancéienne, a reçu le prix Louise Weiss dans la catégorie « décryptage ». 

Photo prixlouiseweiss.com

La jeune investigatrice, qui vit actuellement à Berlin, a été  primée pour son enquête « Cadavre exquis au pays des merles noirs » qui traite du trafic d’organes aux Kosovo et qui a été publiée tout au long de l’été sur cafébabel.

Le prix Louise Weiss a été créé en 2005 par la section française de l’association des journalistes européens, avec le soutien du ministère aux Affaires Européennes et est ouvert à tous les journalistes francophones ressortissants de l’Union européenne.

Trois catégories de prix sont décernées : «  Reportage  », «Décryptage » (enquêtes, portraits, interviews, dossiers), « Jeune journaliste », destiné aux journalistes stagiaires ou en école de journalisme

Le jury est constitué de journalistes impliqués dans les problématiques européennes et internationales depuis de nombreuses années.
Véronique Auger (France3, présidente), Renaud de Chazournes (MyEurop.info), Marc Epstein (L’Express), Nora Hamadi (Public Sénat), Renaud Honoré (Les Echos) , Sophie Pedder (The Economist), Philippe Ricard (Le Monde), Marie-Christine Vallet (Radio France), Stefan de Vries (RTL Nieuws), Michaela Wiegel (Frankfurter Allgemeine Zeitung)

La jeune femme a reçu son prix ce 21 janvier au Quai d’Orsay, lors d’une cérémonie présidée par Pierre Lévy, directeur de l’Union européenne au Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

Photo prixlouiseweiss.com


Ce lieu,  elle l’avait déjà fréquenté pour un autre prix Louise Weiss en 2010, cette fois là dans la catégorie « junior » pour son reportage « Pologne, enfants de personne ». 

Vla / Épinal Infos

Accéder au site Prix Louis Weiss




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *