Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Gare Lorraine d’interconnexion – Volet 1 : le TGV-TER à Vandières en 4 questions

image_pdfimage_print
Photo site du CR Lorraine

Après des années de procédures, le Conseil Régional a décidé de consulter les électeurs lorrains concernant le projet d’intérêt général  Gare Lorraine d’interconnexion TGV-TER de Vandières le 1er février 2015 prochain (Lire notre article).

Nous nous proposons de relayer les informations et les enjeux concernant ce projet aux travers de plusieurs volets dans les jours à venir dans les colonnes d’Épinal Infos.

VOLET 1 : Le TGV-TER à Vandières en 4 questions

(Source CR de Lorraine)

Question 1 : Que va changer la Gare Lorraine d’Interconnexion TGV-TER de Vandières pour les voyageurs ?
Aujourd’hui, les voyageurs ne peuvent se rendre à Louvigny que par la route. Pour cela ils utilisent des navettes, des taxis ou se font déposer par leurs proches. Avec la Gare Lorraine d’Interconnexion TGV-TER de Vandières, les voyageurs auront la possibilité de prendre le TER depuis la gare la plus proche de chez eux.  Ils pourront faire la totalité de leur parcours en train. En utilisant le TER, ils pourront bénéficier de la tarification réduite mise en place par le Conseil Régional et ainsi faire des économies  par rapport au coût d’une navette, d’un taxi et  de leur voiture personnelle.

Question 2 : Pourquoi la Lorraine a besoin de l’interconnexion TGV-TER ?
Cette gare contribuera à l’aménagement du territoire lorrain. Le croisement TGV-TER raccordera toute la Lorraine aux grandes villes françaises de province, aux régions voisines et aux grandes villes européennes. Favorisant la mobilité durable, l’Interconnexion TGV-TER servira l’attractivité de la Lorraine et participera à l’égalité des territoires dans l’accès aux services TGV.

Question 3 : Existera-t-il deux gares « voyageurs » en Lorraine ?
En aucun cas ! Lorsque la Gare Lorraine d’Interconnexion sera réalisée, Louvigny sera fermée aux voyageurs et reconvertie en gare de fret ferroviaire à grande vitesse. La faisabilité technique de cette reconversion a été démontrée dans une étude. Cette reconversion se fera dans la proximité du plus grand Centre de Tri Postal du Grand Est de la France et de l’Aéroport Metz Nancy Lorraine. Les villes de Metz, Nancy et toutes les villes aujourd’hui desservies par le TGV continueront à l’être (engagement de la SNCF). La gare Meuse TGV d’Issoncourt aura les mêmes fonctions qu’aujourd’hui.

Question 4 : Combien ça coûte et qui paye ?
Le coût global du projet est de 120 millions d’euros. Il sera assuré sans taxe nouvelle, sans contribution supplémentaire des collectivités territoriales et sans emprunt (donc sans endettement public). Le financement de la construction de la gare Lorraine d’Interconnexion de Vandières sera entièrement assuré par la part dite « Grenelle » de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques (TICPE) en vigueur depuis 2011 en Lorraine. Elle est acquittée par les consommateurs de carburant en Lorraine et son montant restera ce qu’il est aujourd’hui (soit 0.0073€/l pour les supercarburants et 0.0135€/l pour le gazole). Seul le projet de Gare Lorraine d’Interconnexion TGV-TER de Vandières, dans le cadre de la 2ème phase de la LGV Est Européenne, pourra bénéficier du reversement de cette part « TICPE Grenelle ». Cette ressource ne pourra être affectée à aucun autre projet.




Une réaction sur “Gare Lorraine d’interconnexion – Volet 1 : le TGV-TER à Vandières en 4 questions

  1. Gilbert Schloesser

    Ce projet aurait dû être celui retenu dès le départ du TGV est. Qui est responsable de cette bévue à l’époque?
    Bien sûr, c’est un projet qui tiens la route si j’ose dire, mais pour moi il doit s’inscrire dans un schéma de développement du transport par rail(passager et frêt), de part et d’autre du massif vosgien!
    Irrigation des vallées, avec par exemple le retour du train à Gérardmer.
    Une traversée par un tunnel ferroviaire pour limiter le trafic routier dans les cols vosgiens!
    Aller de Remiremont à Colmar ou Mulhouse par le train, relève du parcour du combattant…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *