Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Épinal – les poinçonneurs sont là : des trous partout et du lilas?

image_pdfimage_print

♫J ‘fais des trous des p’tits trous encore des p’tits trous ♫ Des p’tits trous des p’tits trous toujours des p’tits trous ♫ Des trous de seconde classe Des trous d’première classe.♫

La chanson « Le poinçonneur des Lilas » on le sait, ne fait pas du tout référence à ce qui se passe dans la ville d’Épinal actuellement et pourtant, on pourrait penser que Gainsbourg s’en est inspiré. Les poinçonneurs d’Épinal sont bien présents et depuis plusieurs mois maintenant les travaux s’enchainent dans la ville et les trous fleurissent comme le lilas, par grappes. Si cela continue on ne sera pas loin de l’image de la ville imaginée par Éric Dufour « Épinal Apocalypse » au lendemain de la 3è Guerre Mondiale (Lire notre article)

L’un des derniers trous en date est celui situé à l’entrée du cours en lieu et place de l’ancien bassin qu’il a été décidé de démolir pour, comme l’explique la Ville, “obtenir un fleurissement plus harmonieux, plus fluide, ouvert par rapport au reste du Parc (moins intense sur une zone, plantes pérennes)”.

L’histoire ne dit pas s’il y aura du lilas mais nous sommes prévenus “Les travaux de démolition qui se font en régie s’avèrent un peu fastidieux et vont prendre un peu de temps”.

En attendant, il est possible aussi d’aller visiter d’autres trous et nous ne saurions que vous encourager à vous rendre Place de l’ Âtre et rue Jeanmaire où des fouilles archéologique sont en train d’être opérées suite à la découverte d’ossements (Lire notre article).

Certains ont en effet fini comme dans la chanson  « dans un grand trou »  et qui n’entendent depuis bien longtemps  ♫ »plus parler d’trous♫
Plus jamais d’trous de petits trous des petits trous, des petits trous ♫ ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *