Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Deyvillers – L’orgue de l’église a besoin de parrains Un tuyau gravé à leur nom

image_pdfimage_print

 Les Amis de l’Orgue de Deyvillers propose de participer à la réfection d’un jeu de l’orgue en parrainant un tuyau neuf.

Chacun se souvient du sinistre de l’église de Deyvillers en 2004. L’effondrement de la voûte avait gravement endommagé l’orgue. Les travaux de restauration ont alors donné la priorité à la réparation des dégâts occasionnés par la chute de plus d’une demi tonne de gravats sur l’instrument et les claviers. La transmission électrique devenue dangereuse a été remplacée par une électronique américaine fiable et performante.

Construit en 1953 au titre des dommages de guerre, l’orgue de Deyvillers avait entièrement bénéficié d’une technologie complexe et particulière de transmission électrique, alors proposée par souci d’économie. Ce qui après guerre était une solution bâtarde et peu fiable fait aujourd’hui la richesse de cet orgue. En effet grâce aux fulgurants progrès de l’électronique numérique cette technologie permet depuis 2010 à cet instrument relativement modeste de simuler les performances des grandes orgues de 35 jeux.

Très vraisemblablement l’orgue de Deyvillers est actuellement en Lorraine la réalisation la plus audacieuse basée sur ce principe. Lors de son magistral concert symphonique en juillet dernier, Gabor SN organiste de la cathédrale Notre Dame de Budapest a fait part de son émerveillement devant les possibilités d’un instrument de huit jeux seulement : « Dommage que cela n’existe pas chez nous ».

Un tiers des possibilités de l’orgue de Deyvillers repose sur un seul jeu de 168 tuyaux. En 1978 l’orgue avait été retrouvé muet. Il manquait des tuyaux. À sa remise en service ce jeu a été partiellement reconstitué avec de la tuyauterie de récupération inadaptée et conservée lors de la restauration de 2010. Pour cette raison, si cet instrument étonne dans le répertoire symphonique il est moins performant ailleurs.

Afin de pallier à ce déséquilibre « Les Amis de l’Orgue » souhaitent remplacer ce jeu par de la tuyauterie neuve, sachant que la partie saine de l’ancien jeu pourrait partiellement enrichir sur le deuxième clavier. Plus des deux tiers du budget nécessaire à l’opération ont déjà été réunis par l’association.

Pour finaliser l’opération au printemps prochain « Les Amis de l’orgue » proposent de parrainer un tuyau neuf. Le nom du parrain, sauf avis contraire, sera gravé sur le tuyau. Cette opération n’est pas réservée aux seuls habitants de Deyvillers ou de la paroisse Saint-Auger. Elle est ouverte jusque fin janvier voire davantage. Des bulletins de parrainage sont disponibles ICI,  dans les commerces locaux, les églises ou sur demande par courriel à « aod.service@laposte.net ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *