Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Charlie Hebdo – Les réactions : communiqué de l’UPR

image_pdfimage_print

Communiqué de presse de l’UPR

Objet : L’UPR condamne solennellement l’attentat sanglant dans les locaux de Charlie-Hebdo et demande au gouvernement de démasquer au plus vite les auteurs, les commanditaires et les logisticiens de ce qui semble être un acte de guerre.

 

————–

 

L’UPR exprime son horreur et partage l’émotion des Français devant l’attentat du 7 janvier 2015 au siège de Charlie-Hebdo, qui a coûté la vie à au moins 12 personnes, dont plusieurs dessinateurs et journalistes célèbres et plusieurs policiers, et qui en a blessé grièvement au moins 6 autres.

 

Rappelant solennellement son attachement aux grandes valeurs républicaines de liberté de penser et d’écrire, de démocratie, de laïcité, et d’interdiction absolue de toute violence illégale, l’UPR condamne de la façon la plus absolue cet acte de terreur.

 

Nous présentons nos condoléances les plus attristées aux familles de toutes les victimes.

 

L’UPR attire l’attention des Français sur le fait qu’il est impossible, à ce stade, de tirer la moindre conclusion sur les tenants et aboutissants de cette tuerie. L’expérience passée des attentats qui ont, hélas, endeuillé plusieurs pays occidentaux, invite à cet égard à beaucoup de prudence, tant il est apparu ensuite, au fil des mois et loin des caméras, que plusieurs de ces attentats comportaient de très sérieuses zones d’ombre et de mystère sur leurs commanditaires exacts.

 

Quelques heures après les faits, les vidéos et les témoignages concordants diffusés par les médias semblent indiquer que cette attaque aurait été commise par deux ou trois hommes cagoulés, parfaitement bien renseignés sur le lieu et l’heure de la conférence hebdomadaire de rédaction du journal satirique, dotés d’une Kalachnikov et d’un lance-roquettes, proférant des slogans islamistes tout en procédant au massacre avec une précision et un sang-froid effrayants, avant de parvenir à s’enfuir en échappant à toutes les poursuites.

 

Si ces circonstances devaient être confirmées par les enquêteurs, nous aurions alors probablement affaire, non pas à un acte commis par des terroristes amateurs et isolés, mais à un véritable acte de guerre, conduit avec un très grand professionnalisme par des commandos d’une organisation structurée, habitués et entraînés à tuer de sang-froid.

 

Prenant note de l’indignation mondiale soulevée par cette action criminelle, l’UPR appelle les Français à se garder de toute réaction à chaud et à ne céder, ni au simplisme de l’amalgame, ni à l’appel à des solutions expéditives et liberticides.

 

   L’UPR demande en revanche au gouvernement français de faire ce pour quoi il a été élu, c’est-à-dire de mettre tout en œuvre, non seulement pour retrouver les auteurs directs de l’attentat et veiller à les déférer vivants aux mains de la justice, mais aussi pour élucider et rendre publiques l’origine de leurs armes, la provenance de leurs financements, la localisation de leurs lieux d’entraînement et l’identité précise de leurs commanditaires.

 

   L’UPR appelle le peuple français à rester uni et digne, et souligne qu’un drame de cette nature, aussi odieux soit-il, ne doit en aucun cas être instrumentalisé, ni pour accréditer l’idéologie belliciste des partisans du « Choc des Civilisations », ni pour prendre des mesures attentatoires sur long terme aux libertés publiques fondamentales.

 

Signé : Bureau National de l’UPR




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *