Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Billet d’humeur – Festival de Gérardmer : « devant de la scène versus envers du décor » Jamais l'un sans l'autre

image_pdfimage_print

C’est parti, le Festival Fantastique de Gérardmer a débuté aujourd’hui. Arrivés en début d’après midi à Épinal, les membres du Jury ont rejoint la Perle des Vosges pour participer à cette 22ème édition..

Le jury longs-métrages 2015. Photo QG

L’actualité est  effectivement le lancement du festival,  la cérémonie et le visionnage du film d’ouverture EX_MACHINA (Lire notre article). Mais avant de suivre encore ces prochains jours en détail  cette nouvelle édition fantastique ,  suivie de près par la rédaction de  Saint Dié Info, nous avons souhaité ce soir faire un petit coup de projecteur sur  » l’envers du décor ». Pour cela nous avons choisi une autre ouverture du festival, moins pailletée, moins médiatisée, mais tout aussi importante et symbolique :  l’entrée du Lido elle-même.

La décoration de cette dernière a, comme d’habitude, été laissée à « la bande à Jojo »…  George Tisserand. Des copains, des vrais qui se multiplient sur le terrain et réalisent des prouesses afin de mettre en scène l’affiche du festival. Grâce à eux, les invités ont été ce soir immédiatement plongés dans l’ambiance en foulant du pied le couloir qui allait les mener dans l’antre du festival. Un « tunnel »  digne d’un train fantôme au parterre ensanglanté, dans lequel il fallait éviter des dagues également très gores….

Photos Phj / Saint-Dié Info

Clin d’œil à Jojo et sa bande donc, et au delà à tous ces bénévoles sans lesquels il n’y aurait tout simplement pas de lumière sur le devant de la scène. Eux aussi sont fantastiques, au sens propre comme au figuré, c’est important de ne pas l’oublier.

Vla / Épinal Info




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *