Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Travail du dimanche – La CFDT dit non dans les conditions prévues La loi Macron ne passe pas en l'état

image_pdfimage_print

« Projet mal ficelé, injuste, chantage à l’emploi… » le moins que l’on puisse dire est que le projet de loi Macron sur le travail du dimanche ne fait pas l’unanimité dans les rangs de la CFDT.

Réunis hier à la bourse du travail à Épinal autour de la secrétaire générale Françoise Dieuze, les militants ont collégialement expliqué leur opposition à un projet qui prévoit l’extension du nombre d’autorisations d’ouverture le dimanche, à 12 fois, contre 5 actuellement.

Extraits : « cette loi est discriminatoire, elle prive de contreparties les salariés d’entreprises de moins de 20 employés…le travail dominical est nous dit-on, basé sur le volontariat, mais on sait comment ça se passe, c’est, soit tu travaille le dimanche, soit tu ne travaille pas pour moi…nous les syndicats sommes consultés mais on ne tient pas compte de notre avis et à la fin c’est toujours le maire qui décide… nous avons déjà du mal à faire respecter les accords actuels alors là… »

La liste des arguments exprimés est encore longue avec une question de fond : doit-on détériorer sa vie sociale pour travailler?

Adieu repas de famille et football le dimanche?

La CFDT va demander à rencontrer les parlementaires vosgien quand elle aura pris connaissance de la dernière mouture du projet d’une loi qui devrait être votée mi-janvier.

ER / Épinal infos




Une réaction sur “Travail du dimanche – La CFDT dit non dans les conditions prévues

  1. cri-cri

    Une loi faite pour supprimer les petits commerces alimentaires
    Les grosses enseignes vont tout bouffer et bien exploiter leurs
    salariés pour ne pas créer de vrais emplois
    Le gouvernement va peut etre envoyé des chèques aux clients pour qu’ils consomment double…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *