Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

La Bresse – Guy Vaxelaire aurait été confronté à ses deux filles devant un juge d’instruction Depuis le 2 juin 2010, ses deux filles ont déposé plainte contre leur père.

image_pdfimage_print

Du nouveau dans l’affaire qui oppose Guy Vaxelaire à ses deux filles. L’une d’elles nous a contactés.

Depuis le 2 juin 2010, ses deux filles ont déposé plainte contre leur père, auprès respectivement des commissariats de police de Grasse et de Thonon-les-Bains. La plainte a d’abord été classée sans suite par le Procureur de la République près le TGI d’Epinal.

Ensuite, les deux filles se sont constituées partie civile auprès du doyen des juges d’instruction d’Épinal ainsi qu’ au nom de leurs quatre enfants. Les deux filles ont chacune deux enfants.

Au lendemain de sa défaite aux élections municipales de mars 2014, alors qu’il était maire de La Bresse depuis 1977, Guy Vaxelaire s’était ouvert de l’affaire à la population de La Bresse. Il avait fait distribuer un document de 24 pages dans l’ensemble des foyers de la commune. Il y disait son innocence et sa volonté de voir la vérité éclater, tout en rappelant son bilan à la tête de la commune et en soulignant le climat délétère de la dernière campagne municipale. Il avait décidé de s’octroyer un « break » avec son épouse et de partir durant quelques semaines (lire notre article ici).

Guy Vaxelaire était ensuite venu voter lors des élections européennes du 25 mai 2014. Depuis, l’affaire n’avait plus fait parler d’elle.

Ce vendredi 19 décembre 2014, l’une de ses filles a pris le téléphone pour nous appeler.

Selon elle, deux confrontations auraient été organisées par le juge d’instruction en charge du dossier au TGI d’Epinal : une première le mardi 28 octobre 2014 entre elle-même et son père, une seconde le mercredi 17 décembre 2014 entre sa sœur et son père. Les deux parties auraient été assistées de leur avocat respectif. Selon notre interlocutrice, son père était entendu sous le statut de témoin assisté et pour leur part, les quatre petits-enfants auraient été entendus.

Toujours selon sa fille, le juge d’instruction pourrait rendre sa décision dans les prochaines semaines : non-lieu ou mise en examen.

Joint par téléphone, le propos de Maître Welzer, l’avocat de Guy Vaxelaire, a été lapidaire : « pas de commentaire, pour moi… il n’y a pas d’affaire”.

Affaire ou pas affaire ? A suivre…




Une réaction sur “La Bresse – Guy Vaxelaire aurait été confronté à ses deux filles devant un juge d’instruction

  1. David VAXELAIRE

    Pourquoi cette actualité ?
    – pour viser une seule personne !
    – pour dédouaner d’autres !
    – pour d’autres raisons qui m’échappent !

    Pour être explicite et précis :
    -depuis presque 5 ans nous sommes 3 membres de la même famille à être accusés d’horreur suprême… après une longue et minutieuse enquête, le procureur a classé sans suite !
    Toutefois, nous avons été entendus les 3 comme témoins assistés de l’avocat alors que nos détracteurs pariaient sur la garde à vue et la mise en examen, il n’en est rien et nous sommes très sereins pour la suite. laissons la justice travailler et conclure

    David VAXELAIRE
    Fils de Guy et Vivise VAXELAIRE

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *