Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Grève dans le milieu médical – Issue favorable du coté des urgentistes?

image_pdfimage_print

Avec Afp

Les médecins urgentistes d’une part et médecins libéraux, généralistes et spécialistes d’autre part ont annoncé une grève pendant les fêtes de Noël. (Lire notre article)

Coté urgentistes il semble qu’une issue favorable ait été trouvée.

«Je me réjouis de l’issue favorable de ces discussions, de ces négociations qui ont été fructueuses, qui vont permettre de la manière la plus rapide possible et en tout cas au 1er semestre 2015 d’aboutir à un décompte horaire du travail des médecins qui travaillent en situation d’urgence et dans les services d’urgence», a-t-elle précisé.

La réduction de leur temps de travail hebdomadaire, actuellement d’une soixantaine d’heures, est au coeur des revendications des urgentistes.

L’Association des médecins urgentistes de France (Amuf) à l’origine de l’appel à la grève illimitée, a de son côté indiqué que le préavis n’avait «pas du tout» été levé.

Une assemblée générale doit décider en fin de journée des suites du mouvement, a précisé à l’AFP son président Patrick Pelloux. «Je prends acte, cela va dans le bon sens», a-t-il néanmoins déclaré.

La ministre n’a pas détaillé le projet d’accord soumis aux urgentistes, qui réclament le décompte horaire de leur temps de travail. Ils veulent que celui-ci soit fixé à 39h hebdomadaires et, heures supplémentaires comprises, plafonné à 48 heures (durée maximum selon la législation européenne). Ils réclament la rémunération des heures supplémentaires (au-delà de 39h).

Les urgentistes ont donné lundi le coup d’envoi d’une semaine de grèves dans le monde médical, les médecins libéraux étant appelés par leurs principaux syndicats à fermer leur cabinet et à faire la grève des gardes à compter de mardi.

Marisol Touraine doit faire face à une grogne grandissante depuis la présentation de son projet de loi Santé en octobre, dont l’examen est prévu en avril par le Parlement.

«Je souhaite donc que cette issue favorable (avec les urgentistes, ndlr) puisse trouver à court ou moyen termes d’autres prolongements avec d’autres professionnels de santé», a-t-elle déclaré.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *