Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Des entreprises vosgiennes dernièrement victimes de tentatives d’escroquerie Les bons réflexes

image_pdfimage_print

 Il était question d’escroqueries ce mardi 25 novembre 2014 au Centre d’affaires à Épinal et plus précisément d’escroqueries aux virements bancaires internationaux.

Dernièrement, des entreprises vosgiennes ont été la cible de tentatives d’escroquerie aux faux ordres de virements bancaires. 

Gilbert PAYET, Préfet des Vosges,Étienne MANTEAUX, Procureur de la République, et Gérard CLAUDEL,Président de la CCI, Chambres de commerce et d’industrie des Vosges, ont rencontré les chefs d’entreprises  du département pour les mettre en garde et les informer des méthodes utilisées par ces escrocs. 

Des témoignages pour informer

Deux entrepreneurs ont témoigné sur les tentatives d’escroquerie dont ils ont fait l’objet et qui étaient proches d’aboutir.

Le mode opératoire semble à peu près toujours le même. Après s’être renseigné sur la personne pouvant effectuer des virements dans l’entreprise visée, ils usurpent l’identité du directeur général et lui envoie un email dans lequel il lui demande d’effectuer un virement sur un compte domicilié la plupart du temps à l’étranger. Les sommes concernées peuvent s’élever à plusieurs centaines de milliers d’euros. Pour laisser le moins de chances possibles au comptable de vérifier l’information et/ou d’en parler autour de lui, les malfaiteurs invoquent sous de faux prétextes un caractère d’urgence et précisent que l’opération doit se faire dans la plus grande discrétion.

Ces tentatives d’escroquerie sont le plus souvent opérées à l’occasion de week-ends précédés ou suivis d’un jour férié, retardant d’autant leur éventuelle découverte. Bien entendu leurs auteurs s’arrangent pour ne laisser aucune coordonnée vérifiable.

Le Commissaire divisionnaire Michel KLEIN, Directeur Départemental de la Sécurité Publique et le Colonel Gilles MARTIN, Commandant le Groupement de gendarmerie des Vosges étaient également présents et sont intervenus pour dispenser des conseils et informer de l’attitude à adopter dans un tel cas.

 Les bons réflexes   :

  • en amont :
    • sensibiliser les équipes financières et comptables au risque de détournement de capitaux et leur demander de respecter strictement les procédures de contrôles internes et de sécurité propres à l’entreprise,
    •  inciter les salariés à faire état à leur hiérarchie de toute demande particulière de communication de coordonnées personnelles et sensibiliser à la confidentialité de certaines données professionnelles.
  •  en cas de tentative d’escroquerie :
    • exiger un écrit provenant d’une adresse mail professionnelle (et non personnelle), ainsi qu’un numéro de téléphone fixe (et non portable)
    • orienter l’interlocuteur vers la procédure régulière, et ne rien entreprendre sans aval hiérarchique ;
    •  prendre contact avec les dirigeants de l’entreprise pour s’assurer de la réalité de l’opération ou transaction en cours et de son caractère urgent ;
    •  conserver les courriels frauduleux qui pourront être utiles aux enquêteurs ;
    • déposer plainte auprès des services de police ou de gendarmerie. : la tentative d’escroquerie étant un délit punissable au même titre que l’escroquerie.

Encore un exemple qui montre qu’internet est aussi un vaste terrain de jeux pour les escrocs en tous genres.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *