Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – « Arme fatale » ETM n° 2, opérationnelle. La police elle aussi équipée

image_pdfimage_print

Après la gendarmerie, c’est au tour de la police d’être équipée d’un radar mobile embarqué ETM, « Équipement de Terrain Mobile »dans les Vosges.

Présenté ce mardi à Gilbert Payet, Préfet des Vosges, ce type de radar est assez redoutable. Discret ( Citroën Berlingo banalisée)  il permet  non seulement de contrôler la vitesse des véhicules croisés et de ceux qui le dépassent  mais aussi d’effectuer le contrôle alors que le véhicule est lui-même inséré dans le flux de circulation. La tolérance de l’appareil (10 Km en deçà de 100 km/h et 10 % au delà) est supérieure à celle des radars fixes sur le bord des routes.

Le déclenchement du radar est  programmé sur une vitesse choisie selon le lieu de contrôle et chaque véhicule contrevenant est immédiatement photographié en haute définition à tel point que même le petit bouton sur votre nez ne saurait lui échapper.

Si lui est capable de détecter jusqu’aux petits « soucis dermatologiques » des automobilistes, en revanche il risque de son coté  d’échapper à leur regard car opère sans flash.

Le « chasseur d’excès de vitesse » est opérationnel sur les circonscriptions de police d’Epinal, Remiremont et Saint-Dié.

La nouvelle s’est bien entendu répandue comme une trainée de poudre parmi les automobilistes internautes qui ne manquent pas de communiquer dès qu’ils repèrent “l’arme de guerre” sur les routes Vosgiennes.

La Berlingo déjà publiée sur Info radar Vosges

Ainsi la petite Berlingo était signalée aujourd’hui à Épinal sur le site d’ Info Radar Vosges à la mi-journée.

Épinal Infos




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *