Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Région – Démarchages abusifs signalés en Lorraine

image_pdfimage_print

Espaces Info Energie de Lorraine met en garde les particuliers  contre des démarchages abusifs en matière de diagnostique et d’isolation thermique signalés ces derniers temps. La prudence est de mise et quelques règles sont à retenir pour s’en prémunir.

« Les nouvelles aides fiscales annoncées dans le cadre du vote de la loi de transition énergétique ont pour revers d’encourager des pratiques malhonnêtes. En effet, d’éphémères entreprises sans scrupules  proposent de réaliser différents travaux en arguant d’aides gouvernementales conséquentes pour les particuliers. Ceci sans préciser que ces aides sont sujettes a des procédures et des conditions particulières, et le client floué pourra attendre celles-ci  longtemps, alors même qu’il y aurait parfois eu droit en s’y prenant correctement. L’entreprise disparaît une fois l’argent empoché, laissant certaines personnes en situation de surendettement.

Rappelons-le : Il faut se méfier des sociétés qui vous démarchent alors que vous n’avez rien demandé !

Dans la plupart des cas, on tente de vous appâter avec des améliorations que rien ne garanti, et des aides d’état énormes, en usurpant le nom des programmes nationaux (« habiter mieux », « loi POPE », « j’éco rénove »). On vous propose même de payer en différé, via un crédit à la consommation (à 5 ou 6%) alors que l’Eco-Prêt à Taux Zéro vous est peut-être accessible. Apres avoir signé un peu sous la pression, on se retrouve sans devis, sans facture et la liasse de papier laissée se retrouve n’être que….le contrat de crédit avec la banque, qui lui, est bien rédigé !!

Exemple :

Le téléphone sonne chez un particulier de Toul : un commercial lui explique que dans le cadre des nouvelles aides financières pour l’amélioration énergétique (crédit d’impôts par exemple) il peut équiper sa maison d’un ballon thermodynamique et d’une chaudière gaz à condensation. Ces travaux d’une valeur de 16000€, grâce aux aides de l’état, ne lui couteront que 4000€.

Et c’est finalement après des travaux bâclés et hors de prix que le particulier a le choix : payer 16000€ (plus les intérêts) en mensualités à la banque ou refuser de payer et risquer la mise en demeure et le prélèvement en une fois de toute la somme due ! En relisant le contrat de crédit, c’était dans les conditions de vente.

A ce jour les Espaces INFO ÉNERGIE de Lorraine ont recensé 13 cas de ce type en deux mois.

Contre cela il y a quelques règles à retenir :

  • Avant de faire des travaux, réaliser différents devis sur la base d’un même besoin
  • Privilégier des entreprises géographiquement proches en favorisant le bouche à oreille
  • Demander conseil à mon Espace INFO ÉNERGIE gratuitement si je suis un peu perdu(e)
  • Ne jamais accepter la venue d’une personne suite à un démarchage téléphonique
  • Si la personne vient quand même, ne pas la laisser entrer sur votre propriété (pour rappel, très peu de personnes sont habilitées à pénétrer dans votre propriété sans votre consentement : les forces de l’ordre, les huissiers de justices)
  • Quoi qu’il arrive il ne faut jamais signer un papier dès la première visite même quand on est sûr de soi.

Bon à savoir : en signant hors des locaux de l’entreprise (son siège social, ou son stand sur un salon), le délai de rétractation est de 14 jours ouvrés. Et que d’autres conditions de rétractation sont indiquées sur le contrat d’offre de crédit (parfois deux semaines de délai).

Enfin, en cas d’offre semblant frauduleuse (usage illicite des logos de l’état, prix très sur évalués, chantage ou intimidation dans le cadre de la transaction), il est possible de déposer une main courante a la gendarmerie. Ces entreprises sont souvent connues.

Si seulement une personne sur dix, par peur, ne se rétracte pas ou ne bloque pas le prélèvement bancaire,  cela suffit à rendre l’opération rentable pour la société et permettre la continuité de son activité. »

Épinal Infos




3 réactions sur “Région – Démarchages abusifs signalés en Lorraine

  1. SCHLOESSER Gilbert

    Le démarchage téléphonique devrait tout simplement être interdit, ou obliger les opérateurs téléphoniques, à questionner leurs clients pour connaître leur souhait.
    Acceptez vous le démarchage téléphonique?
    oui non rayez la mention inutile
    et ensuite bloquer cette possibilité pour les clients refusant!

    répondre
    1. SCHLOESSER Gilbert

      Cela existait du temps de France Télécom, je ne la trouve plus..
      Ceci étant dit, c’est la démarche inverse, à défaut d’interdiction, qui devrait être faite par les opérateurs, qui de fait, aujourd’hui nous l’impose…

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *