Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Epinal – Après 5 ans de mariage, elle tue son mari après avoir découvert qu’il était noir

image_pdfimage_print

Non seulement “l’info” date un peu (10 octobre 2014) mais de plus elle est totalement fausse!

La vraie info est que depuis juillet 2014 nous avons notre portail d’actualités insolites mais surtout parodiques et totalement fausse avec“Tomimag

Tomimag, est le magazine des « mitos » (« tomi » en verlan).

Il est “né sur un coin de table, dans un bistrot, après la défaite de l’équipe de France face à l’Allemagne en quart de finale de la coupe du monde 2014. En pleine déprime, complètement ivres, nous avons eu l’idée de créer ce portail d’actualités insolites, un journal dédié à l’est de la France notamment” comme l’expliquent leurs créateurs sur le site du journal

 « Méfiez-vous, sur le portail, tout est faux…” préviennent-ils . Des noms,  lieux, personnes et  situations imaginaires destinés à “ apporter un peu de bonne humeur tout en sensibilisant à l’analyse du degré de fiabilité des informations diffusées sur la toile”.

Pas de mari tué en raison de sa couleur de peau donc, ni de « projet d’accrobranche naturiste à Épinal pour 2015 » comme annoncé dans un article de Tomigag en juillet dernier.

Si l’on peut se réjouir qu’il n’y ait pas eu de meurtre à Épinal, combien seront-ils à regretter de ne pas bientôt évoluer nus de branche en branche?

Épinal Infos




Une réaction sur “Epinal – Après 5 ans de mariage, elle tue son mari après avoir découvert qu’il était noir

  1. Nono

    Bonjour,
    J’en profite pour rappeler l’existence d’une autre source d’infos « décalées » (mais pas alsacienne sans culotte vs pucelle va-t’en guerre) qui a peut-être perdu en visibilité suite à son « obligation » de changer de nom :
    Le « Courrier des Echos » devient le « Daily Béret »
    http://www.ledailyberet.fr/
    « Le contenu de ce site est inventé à des fins humoristiques. Il se peut qu’un article tombe parfois par hasard sur une vérité : ce serait une coïncidence fortuite comme on dit dans les génériques de film. »

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *