Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Coup de sang – Chasseurs/Agriculteurs, s’affronter est dans leur nature Pourquoi sont-ils aussi méchants?

image_pdfimage_print
L’amour vache

C’est une tradition, les chasseurs et les agriculteurs (certains sont les deux) s’aiment et se détestent. En tous les cas, ils ont un point commun, celui d’aimer…s’affronter.

Quand les agriculteurs se plaignent des dégâts causés par le « cochon dans le maïs », comprenez le sanglier qui dévaste les récoltes, les chasseurs rétorquent invariablement qu’ils dédommagent grassement les paysans via la Fédération de chasse.

C’est le quotidien et si le péquin moyen dont je suis se lasse un peu, eux non.

Tout est bon pour relancer la « guéguerre ».

Dernier exemple en date : la manifestation mercredi des agriculteurs. Ces derniers, non contents de répandre du fumier en centre ville et sur le parking de grandes surfaces, n’ont pas oublié leurs « meilleurs ennemis ».

C’est ainsi que le siège de la « Fédé » des chasseurs a eu droit également à son déversement de purin.

Las, un chasseur, d’images en l’occurrence, a immortalisé la scène. Mal lui en a pris, les agriculteurs lui ont confisqué son appareil photographique.

Réponse colérique des chasseurs. Par la voix de leur président départemental Gérard Mathieu, ils menacent de bloquer les indemnisations qu’ils versent régulièrement (vous savez, pour le cochon dans le maïs).

Dans ce jeu de « tu me tiens je te tiens par la barbichette » on sait qui rira le premier.

Le péquin moyen.

Car franchement, les agriculteurs qui menacent maintenant les chasseurs de (re) représailles, c’est juste grotesque.

Les agriculteurs qui luttent pour la survie de leur exploitation ont sûrement mieux à faire.

Épinal Infos




2 réactions sur “Coup de sang – Chasseurs/Agriculteurs, s’affronter est dans leur nature

  1. cc

    Pierre m’a devancé…
    J’allais dire qu’en effet les deux catégories ont en commun le QI d’un animal, sans en avoir l’instinct…
    Les deux se disent souvent être acteur de la protection de la nature…
    Mon oeil, oui…
    Les uns tuent en revendiquant l’amour de l’animal…
    Les autres polluent par des techniques qui les ont emprisonnées.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *