Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Épinal – Ce soir 6 novembre, conférence-concert autour d’Adolphe Sax à la bmi

image_pdfimage_print

JEUDI 6 NOVEMBRE – 18h30 à la bmi

Il y a 200 ans, le 6 novembre 1814,  naissait Adolphe Sax, l’inventeur du saxophone.

Adolphe Sax

A cette occasion, et dans le cadre des 5 manifestations estampillées »Merci Mr Sax« , Violaine GESTALDER, Sébastien MAIMBOURG, Claude TRINIDAD (professeurs de saxophone) ainsi que les élèves des Conservatoires de Nancy et Epinal, et de l’école de Musique de Thaon-les-Vosges proposent une conférence-concert autour d’Adolphe Sax et du saxophone.

Adophe Sax

Il y a 200 ans, le 6 novembre 1814, naissait à Dînant en Belgique Antoine Joseph dit Adolphe Sax.

Facteur d’instruments, ce génie, inventeur de la famille des saxophones, des saxhorns et du saxotromba a fait ses premières armes dans l’atelier de son père, Charles Joseph Sax, lui même facteur d’instruments à vents.

Élève au conservatoire de Bruxelles où il y apprend la flûte, il comprend vite la nécessite de savoir jouer plusieurs instruments afin de contribuer à leur perfectionnement. C’est ainsi qu’il apprend la clarinette, instrument pour lequel il se montre doué.

Adolphe Sax n’aura de cesse de perfectionner cet instrument notamment au niveau de la justesse absolue des intonations.

Après avoir acquis une certaine réputation à Bruxelles, il part s’installer à Paris en 1842, où il créée un grand atelier d’instruments à vent, riche d’une merveilleuse invention : les saxophones.
Il fait connaître son travail auprès de personnalités importantes comme Halévy, Kastner et Berlioz qui lui apporte un soutien sans faille. Suite à un article élogieux de ce dernier dans le journal des débats, Sax trouvera les fonds nécessaires pour ouvrir son atelier d’instruments à vent. Malgré tout, il rencontrera de grandes difficultés à s’imposer. Après plusieurs procès qui le laissent dans une situation financière déplorable, il s’impose finalement aux yeux de la justice française et de ses pairs comme un inventeur de génie légitime et inattaquable.

Durant cette longue période de combats, Sax sera encouragé dans son travail par de nombreuses récompenses obtenues lors d’expositions universelles notamment en 1851 à Londres et en 1867 à Paris.
Il deviendra également le nouvel organisateur des corps de musique militaire en 1845, épisode largement commenté par Berlioz dans le journal des débats.

Ses diverses inventions poussent Sax à s’occuper d’enseignement. C’est ainsi qu’il est nommé professeur au conservatoire en 1857 et qu’il y forme un grand nombre d’élèves.
Dans cet objectif il publie
une Méthode complète pour saxhorn et saxotromba soprano, ténor, alto, baryton, basse et contrebasse à trois, quatre et cinq cylindres. Cette classe fut supprimée malgré son succès suite à la défaite de 1870 et ne sera rétablie qu’en 1942.

Adolphe Sax meurt à Paris en 1894 dans un grand dénuement.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *