Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Fusion des régions – Pour les parlementaires lorrains d’opposition, l’Alsace est incontournable !

image_pdfimage_print

Les parlementaires lorrains d’opposition affirment leur position.

Dans une motion, ils affichent leur scepticisme quant à des retombées économiques (qualifiées même d’illusoires) à court ou moyen terme liées à la Loi de Réforme Territoriale, mais entendent bien améliorer des synergies déjà existantes avec l’Alsace et en créer d’autres.

Avec la Champagne-Ardenne, oui, mais surtout pas sans l’Alsace !

Ci-dessous cette motion :

 

 

Motion de Parlementaires Lorrains d’opposition sur la fusion des régions

Le Projet de Loi de Réforme territoriale prévoyait la fusion des régions Alsace et Lorraine. En 1ère lecture, l’Assemblée Nationale a opté pour une fusion des trois régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne.

Les Parlementaires lorrains d’opposition regrettent que la Loi de Réforme Territoriale proposée par le Gouvernement traite en premier point du périmètre des régions avant même la question la plus importante, à savoir des compétences et des moyens affectés aux futures régions fusionnées.

De plus, nous considérons qu’il est illusoire de penser, comme cela a été annoncé, que cette réforme engendrera des économies à court ou moyen terme.

Cependant, en élus responsables, nous partageons une approche pragmatique et non dogmatique de la Loi de Réforme Territoriale : tirons profit de cette nouvelle organisation administrative pour créer une nouvelle dynamique de territoire, la fusion des régions pouvant faire apparaître de nouveaux espaces de projets et de décision pertinents.

S’il semble naturel que la région Champagne-Ardenne ait vocation à rejoindre l’Alsace et la Lorraine, L’Alsace et la Lorraine sont déjà unies par des enjeux de mobilité transeuropéenne et des infrastructures de transport (routières, fluviales et ferroviaires) structurantes, tant nord-sud qu’est-ouest.

Les régions Alsace et Lorraine forment une euro-région tout à fait singulière et unique, dans une configuration transfrontalière avec 4 pays voisins (Belgique, Luxembourg, Allemagne et Suisse) : les enjeux des relations transfrontalières doit être mis au cœur du projet de la Réforme des Collectivités Territoriales, en mettant tout en œuvre pour faciliter notamment la mobilité des travailleurs transfrontaliers.

Et au vu des liens historiques, touristiques, économiques (Pôles de compétitivité, réseaux bancaires Alsace-Vosges, politique de massif Vosgien…) qui unissent nos deux régions, quel que soit le scénario envisagé, la Lorraine ne peut pas imaginer une fusion sans l’Alsace.

Liste des parlementaires signataires

-Michel HEINRICH (Député, Épinal)

-Gérard CHERPION (Député Saint-Dié-des-Vosges)

-François VANNSON (Député Remiremont)

-Jackie PIERRE (Sénateur, Vosges)

-Daniel GREMILLET  (Sénateur, Vosges)

-A. GROMMERCH (Député)

-F. GROSDIDIER(Sénateur)

-J.F.HUSSON (Sénateur)

-J. LAMBLIN  (Député)

-P.LEROY (Sénateur)

-C.LETT (Député)

-G.LONGUET (Sénateur)

-A.MARTY(Député)

-B.PANCHER (Député)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *