Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Construire un destin touristique commun 16 destinations touristiques phare

image_pdfimage_print
Le premiers contrat Destination Touristique phare est signé

Ce lundi, en mairie De Gérardmer  le président du Conseil Régional de Lorraine Jean-Pierre Masseret  et tous les partenaires  du contrat destination touristique phare, « Hautes Vosges » ont signé  le premier « bail »  parmi les 16 destinations identifiées dans le schéma

Que sera la lorraine dans quelques années ? Que sera l’économie touristique en région compte tenu de l’évolution de la société. Quelle sera la part des loisirs dans notre quotidien ? Autant  de questions que se sont posées autour d’une table et ce pendant un an, les différents partenaires  au contrat de destination dans lequel on retrouve la Région, mais également Le conseil Général des Vosges, Le Commissariat de Massif représentant l’état, la CCI, Le Parc des Ballons, La communauté de commune de la Porte des Htes Vosges, les associations de tourisme….. Bref, autant de signataires que de partenaires institutionnels impliqués directement dans l’économie du massif, puisqu’il s’agit bien de cela. L’objectif  s’articule autour de 5 axes  majeurs que sont :  le développement touristique et tous les territoires autour des filières thématiques et des 16 destinations phares ou choisies,  la mobilisation des leviers du développement ( montée en gamme des hébergements), le développement du tourisme social et solidaire, le développement touristique régional au sein  de celui de la grande région et du grand est et enfin le renforcement des partenariats avec des acteurs publics.

Quelques acteurs privés étaient invités pour la signature

 » augmenter la qualité de prestation et le flux touristique  c’est augmenter le nombre d’emplois » lance le maire  Stessy Speissmann en préambule à la réunion  » c’est prendre en compte la diversité , un maillon liant tous les acteurs »

Des propos repris par Jean-Pierre Masseret  qui ne cache pas sa satisfaction de voir aboutir un projet porté par Rachel Thomas vice présidente chargée au tourisme et ses services depuis de nombreux mois.

«  Nous sommes là également grâce  aux acteurs du tourisme local qui ont su prendre des risques . Aujourd’hui il s’agit d’améliorer  un potentiel existant de bien être. La région est présente pour fédérer. Il s’agit d’ouvrir un chemin, de construire un destin commun surtout à l’heure où l’on discute un nouveau périmètre ». Sous entendu  la nouvelle carte de régionalisation.

En attendant un prochain et éventuel redécoupage, le tourisme lorrain se veut de voir plus loin.  En augmentant de 8,4% le nombre de nuitées annuelles et la création de 2000 emplois pour horizon 2020. Qu’en sera-t-il d’ici là ? Est ce que la fréquentation atteindra plus de  150 000 visiteurs  par an  comme prévu ?

Les élus ont dans leurs cartons  la modernisation des équipements des stations, définir une stratégie de promotion commune en accompagnement des opérateurs touristiques privés, ou encore en mutualisant les moyens des offices de tourisme. Tous ces objectifs se déclinent en actions concrètes  comme par des projets déjà en cours comme la création d’une zone ludique « piste de lugee » et le développement d’un Bike Park à la Bresse….

Reste maintenant à trouver les financements auprès de  l’état notamment, celui-ci  ayant largement fermé le robinet des subventions pour toutes les régions de France….A suivre !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *