Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Concours de l’arbre de l’année 2014 – « Notre poilu » marque sa différence Le Prix spécial du jury créé pour l'occasion

image_pdfimage_print

Par Vla  /Épinal Infos

Souvenez-vous, il y a quelques mois Épinal Infos appelait à voter pour soutenir l’arbre lorrain qui représentait notre Région au concours de « l’arbre de l’année 2014″. Lire notre article

Exposition Gare de Lyon-Paris- /Photo : Paris côté jardin

Pour rappel,  ce concours  était organisé par Terre Sauvage et l’Office nationale des forêts, et s’adressait à toutes celles et tous ceux qui ont un arbre cher dans leur vie.

En mars dernier, à l’issue du passage du jury, l’arbre retenu en Lorraine était un hêtre bicentenaire appartenant à la forêt domaniale de Bois le Prêtre sur la commune de Montauville. Il avait été proposé au concours par l’Unité Territoriale ONF du Val de Lorraine en charge de sa gestion.

En cette année 2014, marquant le centenaire de la Première Guerre mondiale, le choix de ce hêtre était loin d’être anodin car il est en fait un rescapé de la Grande Guerre, “un poilu” (en savoir davantage sur son histoire)

Le 23 septembre dernier, l’heure était venue de connaitre les résultats.

NON, notre “poilu” n’a pas remporté les suffrages du public. C’est le chêne vert François Ier, en région Poitou-Charentes, qui avec 10 533 votes reçoit le Prix du public.

NON, “notre arbre” n’a pas non plus obtenu le Prix du jury qui revient à un châtaignier : « l’arbre à pain » de Pianello, représentant la Corse.

MAIS, car il y a un MAIS et de taille, (raison pour laquelle nous l’écrivons en majuscules), à arbre exceptionnel prix exceptionnel, notre Lorrain bicentenaire se voit décerner le Prix spécial du jury, un prix créé pour l’occasion, rien que ça!

arbres sont à quais à Paris Gare de Lyon jusqu’à fin octobre 2014

Le jury a souhaité en effet, en cette année anniversaire de la Grande Guerre, souligner cette candidature et cet arbre, “Témoin de la vie plus forte que la mort” qui, fauché par les bombardements lors de la Première Guerre mondiale, a su renaitre au travers de deux troncs qui s’élancent maintenant fièrement dans le ciel de Lorraine.

Jusque fin octobre, sa photo est, avec celles des 24 nominés régionaux, exposée Gare de Lyon à Paris.


Accéder à l’édition complète d’Épinal Infos




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *