Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

BMI Épinal/Golbey – Des bestioles envahissent les lieux

image_pdfimage_print
Un tartigrade

Les bestioles on les aime ou on ne les aime pas. Mais si on ne les aime pas, aime-t-on les hommes ?

Bon, admettons, on peut facilement comprendre des aversions.

Vis-à-vis d’insectes par exemple, de serpents ou de teckels.

Mais franchement comment résister au charme de l’impossible tartigrade ? Lui, le plus petit animal terrestre n’est-il pas aussi craquant que le plus gros, la baleine bleue ? Que le panda ou le paresseux ?

Après, tout est une affaire de goût…

Mais l’exposition à découvrir jusqu’au 6 décembre à la bmi va bien au-delà du « j’aime/j’aime pas ». Duo de bestioles, son intitulé, cache de multiples facettes que la bmi décrit ainsi :

l’exposition présente des duos d’animaux parfois improbables, relevant de l’imaginaire, de la mythologie ou de l’écologie.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *