Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Saint-Nabord – La foule ce dimanche soir pour le 70ème anniversaire du franchissement de la Moselle par les soldats américains

image_pdfimage_print

Photographies : Christian Schirm.

Ce dimanche 21 septembre 2014 à 17 heures 00, le 70ème anniversaire du franchissement de la Moselle par les soldats américains de la 36ème Division d’Infanterie US du Texas était célébré par de nombreuses personnalités. Jean Hilfiger, Président de l’Association des Amis de la 36eme Division d’infanterie US du Texas, était entouré de Christian Poncelet, Président du Conseil Général des Vosges et Sénateur des Vosges, François Vannson, Député des Vosges, de Bernard Godfroy, maire de Remiremont, Michel Demange, maire de Saint-Etienne-lès-Remiremont, Daniel Saquard, maire de Saint-Nabord, et de Philippe Noël, maire de Raon-aux-Bois.

Malgré la pluie battante, la population a répondu en masse à la cérémonie du 70ème anniversaire de la libération de Saint-Nabord, en présence de Jean Hilfiger, alors âgé de 14 ans à l’époque. Par une noire nuit, il permit aux alentour de 1 heure du matin à l’armée américaine de franchir la Moselle à la barbe des troupes allemandes.

Une reconstitution costumée a permis de se rendre compte de l’effort fourni à l’époque. Plusieurs lettres émises par les derniers vétérans de la  36eme Division d’infanterie US du Texas, qui n’avaient pas pu se déplacer, ont été lues par Lydie, la petite-fille de Jean Hilfiger.

Ces soldats ont combattu là au péril de leur vie pour libérer la ville de Remiremont et ses alentours.

Ce lundi 22 septembre 2014, à 18 heures 30, c’est devant le Monument de 1870 que Christian Poncelet se rendra pour s’associer au 70ème anniversaire de la libération de Remiremont. Cet anniversaire sera commémoré autour du maire Bernard Godfroy et de son conseil municipal.

Retrouvez ci dessous le discours prononcé ce dimanche par Christian Poncelet.

C’est avec plaisir que je me retrouve parmi vous aujourd’hui et je tiens à remercier Monsieur Jean HILFIGER, Président de l’Association des Amis de la 36eme Division d’infanterie US du Texas, pour son invitation.

J’ai ainsi l’occasion de me joindre à nouveau à la grande famille des Anciens Combattants pour faire, à leurs côtés, un petit bout de chemin du souvenir.

Comme vous le savez déjà, 2014 n’est pas une année tout à fait comme les autres. En effet elle est marquée non seulement par les célébrations du centenaire de la Grande Guerre mais aussi par les commémorations du 70eme anniversaire de la Libération.

Ce moment de partage, comme toutes ces cérémonies et celle qui nous réunit aujourd’hui, sont le fruit d’une mobilisation exceptionnelle et nous invitent avec humilité au recueillement et à la réflexion.

Elles sont en effet pour nous l’occasion de rendre hommage et de témoigner notre reconnaissance à tous ces hommes, combattants de la liberté, qui ont défendu, sans relâche, notre territoire pour une France Libre et offert leur vie pour que d’autres destins se prolongent.

Aussi, avant de poursuivre mes propos, permettez-moi d’exprimer, à nouveau, la reconnaissance du peuple Français et dire au peuple américain combien le sacrifice des leurs est gravé dans nos mémoires.

Oui, face à leur action, leur dévouement, nous ne pouvons qu’être humbles et nous rappeler leurs sacrifices et l’exemplarité de leur action.

Il est donc plus que jamais de notre obligation de perpétuer le devoir de mémoire et de faire prendre conscience aux futures générations de l’horreur de la violence et de la haine.

Il nous faut savoir tirer les leçons de cette époque à la fois sombre, héroïque et glorieuse et tout mettre en œuvre pour que la dignité humaine et la liberté dans le monde ne soient pas impunément bafouées.

En même temps, sachons apprendre aux plus jeunes que les valeurs de respect des autres, d’acceptation de la différence, de tolérance, mais aussi le sens de la justice et de l’équité sont le plus sûr chemin vers la Paix.

Oui, il est de notre devoir de tout mettre en œuvre pour transmettre à la nouvelle génération l’héritage sans prix de leurs aïeuls qu’est la LIBERTE et les outils nécessaires pour la préserver !

Davantage de photos sur le site de Remiremont Infos

Cliquer pour agrandir


Accéder à l’édition complète d’Épinal Infos




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *