Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Nancy – Femme agressée : une Vosgienne participe à un « happy slapping » diffusé sur internet

image_pdfimage_print
Image d’illustration

Insultée et giflée au Parc de la Pépinière de Nancy, une jeune femme a vu son agression diffusée sur internet rapportent nos confrères du Républicain Lorrain.

La jeune femme, âgée de 20 ans, a été victime d’une triste mode qui trouverait ses origines à Londres dans les années 2005 : le happy slapping”

Le « happy slapping”  est une pratique consistant à filmer l’agression physique d’une personne à l’aide d’un téléphone portable et à la diffuser sur internet.

La jeunne femme a été agressée alors qu’elle se trouvait assise sur un banc du Parc de la Pépinière à Nancy.  Quatre jeunes filles agées de 15 à 18 ans originaires de Meurthe et Moselle et de Mirecourt (pour l’une d’entre elles) se sont approchées d’elle pour la provoquer verbalement et la gifler fortement.

Le résultat de leur agression a été ensuite publié sur les réseaux sociaux et notamment Facebook, où la vidéo a connu un “succès” délirant avec plus de 10000 partages… Cette vidéo a suscité la fronde d’interrnautes qui ont alors inondé la “meneuse”  de messages d’insultes. Une page facebook a été créée pour vilipender l’agresseuse.

Une sorte de guerre virtuelle, opposant « méchants » et « gentils », qui va déchainer quelques temps encore les passions sur le web avant de se noyer dans les fils de la toile et disparaitre aussi vite qu’elle est apparue. Triste réalité qui ,elle, s’est exprimée ne l’oublions pas dans la rue, et qui marque à tout jamais une jeune femme de 20 ans.

Les quatre agresseuses ont été interpellées et placées en garde à vue.Depuis la loi du 5 mars 2007 sur la prévention de la délinquance, le « happy slapping » et la diffusion de vidéo sont passibles de lourdes sanctions pénales et l’auteur de l’agression ainsi que la personne filmant la scène sont juridiquement considérées comme étant autant responsables l’un que l’autre. Ils encourent une peine de 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

Épinal Infos

Accéder à l’édition complète d’Épinal Infos




2 réactions sur “Nancy – Femme agressée : une Vosgienne participe à un « happy slapping » diffusé sur internet

  1. LULU

    Chiche pour la peine encourue : qu’on les emprisonne pendant 5 ans et qu’on leur colle 75000 € d’amende !!
    J’espère que la victime de ces actes odieux obtiendra réparation auprès de la justice !!

    répondre
  2. Val

    Petite précision, ce ne sont pas les « agresseuses » qui on diffuser la vidéo sur Facebook mais la mère de celle qui film. Elle a fait cela en découvrant la vidéo de sa fille pour sensibiliser les gens au nouvelle pratique des jeunes. Et c’est cette même mère qui les a dénoncer aussi a la gendarmerie. Et autre précision a ce que j’ai lue chez vos confrère de l’est républicain, la jeune femme agresser aurais un léger handicape ce qui pourrais aggraver le cas des jeunes agresseuses.
    Et le nombre de page anti agresseuse ne fait qu’augmenter, la on doit en être au moins a une bonne dizaine depuis Vendredi soir

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *