Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

2G/3G/4G et radio – Quelles antennes dans les Vosges et à Épinal? Et où?

image_pdfimage_print
À Épinal

Au 1er septembre 2014 ce sont plus de 17 000 sites qui sont autorisés pour la 4G.

L’ ANFR a publié au début du mois les derniers chiffres de son observatoire mensuel des déploiements des réseaux 2G/3G et 4G au niveau national mais également départemental (À retrouver en fin d’article *).

L’agence a mis en place un géoportail « Cartoradio » qui permet non seulement de situer l’emplacement des stations radioélectriques existantes mais aussi de prendre connaissance du champs électromagnétique pour un site donné.

Par une recherche par adresse il est possible de localiser les différentes antennes installées sur un territoire donné. Une fonction permet aussi de mesurer la distance séparant un lieu d’un autre et de connaître par exemple la distance séparant une antenne de son domicile. Cartoradio géolocalise le support pylône, mat, bâtiment, terrasse… sur lequel l’antenne est fixée.

Ainsi à Épinal, comme dans toutes les communes françaises, les antennes émettrices sont répertoriées. et pour chacune d’elle, une fiche d’information est accessible par simple clic.

Rue des minimes, Quai Barbier, Rue de la Chipotte ou encore avenue du Général de Gaule sont quelques exemples des lieux disposant d’une antenne et répertoriés par le site.

Sur un même support peuvent éventuellement cohabiter plusieurs antennes appartenant à des opérateurs ou administrations distincts et correspondant à différents services. Sur un même pylône, peuvent être installées des antennes pour la téléphonie mobile et des antennes de diffusion de la radio FM.

Seules les antennes d’émission apparaissent, les antennes de réception ne nécessitant pas d’autorisation.

Toutes les installations radioélectriques de plus de 5 watts, hormis celles de l’Aviation Civile et des ministères de la Défense et de l’Intérieur, pour des raisons de sécurité sont répertoriées et la base de données de l’ANFR est alimentée par tous les exploitants d’installations radioélectriques, publics ou privés, dans le cadre de la procédure administrative prévue par l’article L.43 du code des postes et communications électroniques.

Toute personne peut faire mesurer l’exposition aux ondes électromagnétiques aussi bien dans les locaux d’habitation que dans des lieux accessibles au public (parcs, commerces…). Cette démarche est gratuite.

La personne qui souhaite faire réaliser une mesure remplit un formulaire de demande, téléchargeable sur le site internet www.service-public.fr.


*Quelques chiffres

Au niveau national 17 140 sites sont autorisés au 1er septembre 2014 pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus. Ce chiffre est en hausse de 2,7 % depuis le 1er août 2014.

En France, trois bandes de fréquences permettent de fournir un service 4G :

La bande 800 MHz – La bande 1 800 MHz – La bande 2,6 GHz

8 659 sites1 sont autorisés pour la 4G dans la bande 800 MHz (+ 4,2 % sur un mois).

6 652 sites1 sont autorisés pour la 4G dans la bande 1 800 MHz (+ 0,6 % sur un mois).

10 780 sites1 sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz (+ 3,7 % sur un mois).

Orange détient désormais le nombre le plus important d’autorisations en 4G. Le nombre total d’autorisations pour les sites 2G et 3G reste stable : pour la 3G, il s’établit à 38 894 au 1er septembre 2014 (38 815 au 1er juillet dernier) ; pour la 2G, il est de 39 021 au 1er septembre 2014 contre 39 003 un mois plus tôt.

Free Mobile a accéléré le déploiement de son réseau 3G, avec plus de 600 nouvelles autorisations en juillet et août, soit plus du double de celles reçues en mai et juin.

L’Agence publie également les chiffres de l’Observatoire par département. Ils rendent compte de l’évolution des déploiements des réseaux mobiles, notamment 4G, dans les différents territoires.

Ces chiffres sont disponibles sous forme cartographique sur www.cartoradio.fr (onglet « Observatoire 2G/3G/4G »).

Au 1er septembre, six départements ont représenté 25 % du volume total des nouvelles autorisations 4G : Var, Nord (ces deux départements cumulent plus de 13 % des nouvelles autorisations accordées), Bouches- du-Rhône, Rhône, Haute-Savoie et Manche.

Épinal Infos


Accéder à l’édition complète d’Épinal Infos




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *