Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Gérardmer – Mais où sont passés les vacanciers !?

image_pdfimage_print

Mais où sont passés les vacanciers ? C’est du jamais vu à gérardmer mais également dans toute la vallée. Les touristes sont aux abonnés absents.

Les terrasses à Gérardmer en début de semaine

Généralement, dès la première semaine du mois d’août, les vacanciers sont en grand nombre sur les bords du lac et dans les rues de la cité notamment le matin.

En ce jeudi il y avait tout de même une affluence inhabituelle autour du marché, mais les autres jours, c’est Nada….Nib !

Depuis lundi dernier, c’est véritablement à se demander si nous sommes en cette période de l’année.  » Personnellement je n’ai jamais vu cela en 40 ans de commerce » commente un gérant de pas de porte  installé au cœur de la ville. Il en est de même pour un vendeur de glaces un peu plus loin.  » Pour les glaces, vous repasserez en décembre prochain  » articule un professionnel avec un certain sens de l’humour «  on ne peut pas dire que les températures ont été catastrophiques, mais entre la pluie et la crise économique, difficile de faire ses affaires ».

Ah la fameuse crise !  mais qu’en est-il exactement ? Difficile d’extraire une analyse économique de la situation, mais les hôteliers, restaurateurs et commençants sont unanimes sur le sujet :  » les gens font attention et les budgets sont limités. Ce sont des choses que l’on ressent énormément »….

Incontestablement et contrairement à ce que pensent certains, les vacanciers sont dans la vallée en témoigne l’affluence autour des étals le jour du marché ou autour du lac lorsque le soleil refait son apparition entre deux averses : car il s’agit bien de cela. Mais sur le nombre de lits disponibles, la fréquentation est en baisse et les locations sont très loin d’afficher complet.  » De toute manière, il ne faut pas s’attendre à un mois d’août extraordinaire  » confie un  loueur »  si les touristes doivent venir, il devraient déjà être là« . A bon entendeur !

Même constat coté camping, que ce soit à Gérardmer,  Xonrupt  ou aux alentours. Rares sont les structures qui affichent complet alors que le turnover est une réalité vécue au quotidien par les tenanciers. En effet, les familles en villégiature n’hésitent pas à plier bagages et tentes si le mauvais temps s’installe trop longtemps.

Alors, été en pente douce ou rapide ? C’est en septembre, comme le chantait si bien Bécaud qu’il faudra dresser les premiers constats. Pas avant !

Gérardmer Info


 

Retour à l’accueil




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *