Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Lorraine – Les ossements calcinés retrouvés en Forêt de Haye identifiés

image_pdfimage_print

Le 14 juillet 2014 en Forêt de Haye des ossements humains calcinés étaient retrouvés par un promeneur dans des cendres froides. (Lire l’article)

Photo d’illustration

Les enquêteurs avaient alors pensé qu’il pouvait s’agir de ceux d’une infirmière nancéienne de 34 ans portée disparue depuis le dimanche 29 juin 2014. Une analyse ADN des ossements faites par un laboratoire renommé de Bordeaux vient de confirmer cette thèse permettant aux enquêteurs d’écarter définitivement la  piste de la fugue ou de l’enlèvement et de s’orienter désormais vers celle de l’assassinat.

Le 2 juillet 2014, son compagnon avait été mis en examen pour  « homicide volontaire par concubin » et placé en détention provisoire. Ce dernier niait alors toute implication dans cette affaire.

L’enquête est désormais relancée sur la base de l’assassinat et beaucoup d’éléments restent à être élucider. L’identification des ossements a permis de mettre un nom sur l’identité de la victime, de là à connaitre l’identité du tueur, le  mobile et le lieu du crime, rien n’est moins sûr.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *