Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Éducation – Programmation et codage au programme dès la rentrée prochaine

image_pdfimage_print

(Avec AFP)

Afp-Pierre Andrieux

L’enseignement du langage informatique sera proposé en primaire dès la rentrée de manière facultative,  a annoncé dans une interview au Journal du dimanche le ministre de l’Education nationale Benoît Hamon.

De plus 9000 écoles devraient être reliées au haut débit hertzien dès septembre, «16.000 écoles, sur les 54.000, n’ont pas accès à l’Internet haut débit» a précisé le ministre.

Pour Benoit Hamon, outre les « apprentissage fondamentaux, qui restent une priorité, l’importance du numérique ne peut être ignorée.

Selon lui, «la question n’est plus de savoir s’il faut apprendre l’informatique et son langage, mais de savoir comment, pour quels usages, et à quelle étape du cursus le faire».

Il annonce que «dès septembre», il favorisera «en primaire une initiation au code informatique, de manière facultative et sur le temps périscolaire. Nous avons lancé le 19 juin un appel aux associations pour structurer une offre nationale», a-t-il ajouté.

«Cette initiation devrait être inscrite dans les programmes du second degré», précise le ministre, qui considère que «certains professeurs pourraient, plus naturellement que d’autres, être des pédagogues du code : les professeurs de technologie et de mathématiques».

L’idée n’est pas nouvelle et a déjà trouvé son application notamment en Finlande et en Estonie, où le code s’apprend dès 7 ans  mais ausi en Grande-Bretagne, où en décembre 2013 David Cameron a étendu le programme d’enseignement du code en primaire. 1,8 M d’euros ont été investis pour la formation des enseignants et la discipline est inscrite pour la rentrée 2014.
Aux Etats-Unis, pas de programme national, mais Barack Obama s’est clairement prononcé pour l’apprentissage du codage et la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il considère qu’ils représentent un enjeu essentiel pour le futur de la nation et s’est adressé en ce sens aux Américains via une vidéo publié sur youtube.   “Ne te contente pas d’acheter le dernier jeu vidéo, fais-en un. Ne te contente pas de télécharger la dernière application, aide à la construire.” a-t-il notamment déclaré.

En France,  Benoit Hamon,  avec Arnaud Montebourg, souhaite également lancer « un grand programme en faveur de la filière industrielle française du numérique éducatif ». Il précise que pour cela  « 70 % des élèves du primaire et de collège et 100% des enseignants» seront équipés «à l’horizon 2020 en PC-tablettes dotés de ressources pédagogiques numériques».

«Si maîtriser le français est indispensable pour penser, formuler un jugement, s’exprimer et communiquer, les mathématiques comme l’informatique sont d’autres formes de langage, qui apprennent la logique, facilitent la manipulation de concepts», insiste M. Hamon, qui estime que le numérique «favorise l’interaction au sein de la classe, stimule la participation de tous, y compris de ceux qui restent en retrait».

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *